Une nouvelle façon de pratiquer la colombophilie

Une nouvelle façon de pratiquer la colombophilie La Chine de nos jours

Ad SChaerlaeckens

Trad M.Maindrelle

Dans le magazine chinois Racing Pigeon World, nous avons lu un article intéressant sur les pigeons. Les premiers jeux de pigeons ont eu lieu en Chine dans les années 30 du siècle dernier. Cela a commencé avec le chinois Li Meiling qui avait importé des pigeons voyageurs par bateau en provenance d'Allemagne. Les premières courses ont eu lieu à Shanghai. Au départ beaucoup d'étrangers qui vivaient dans la région jouaient également. Jusque dans les années 80, le sport ne se développait que dans et autour des grandes villes du sud. Shanghai en était le centre et en 1984 le conseil du Homing Union (CRPA) établi ses bureaux là. Dès lors, le sport «a explosé», mais jusqu'à ce que le milieu des années 90 les compétitions ont été tenues régionales seulement avec des amateurs qui ad leurs propres lofts. ONE LOFT RACE Dans les années 90 l'économie s'est développée à une vitesse étourdissante dont le résultat fût une urbanisation massive. Beaucoup de personnes ont été expropriées, et les maisons avec des jardins sont devenues une affaire classée. Les amateurs ont déménagé pour jouer leurs pigeons ailleurs, mais finalement beaucoup d'entre eux ont fini dans un appartement. Puis quelque chose de nouveau s'est passé, dans le magazine, ils appelent cela «une nouvelle façon de pratiquer la colombophilie». Comme il était devenu très difficile de tenir des pigeons dans un colombier, les pigeons de différents amateurs ont été placés dans un colombier gigantesque. Nous avions donc l'apparition d'une chose nouvelle dans le sport colombophile, quelque chose qui était encore rare en Europe: les courses de ONE LOFT. Les premières courses de ONE LOFT ont été organisées au début des années 90 et leur popularité s'est répandue comme un feu sauvage. RAPIDE Jusqu'en 2013 jusqu'à 500 concours One Loft se déroulaient chaque année, l'article précisant qu'ils étaient concentrés dans l'Est, donc dans les régions les plus prospères. On s'attend à ce que très bientôt des milliers de concours One Loft se dérouleront chaque année. Des colombiers immenses sont construits partout. Ainsi, l'amateur moyen qui ne peut pas se permettre de construire son propre colombier peut jouer à pigeons ainsi que les gens qui veulent juste jouer des oiseaux qu'ils achètent. Il y a un dicton qui dit que le jeu est dans le sang des chinois. «Les amateurs jouent ensemble et les pigeons courent ensemble» est le slogan. EUROPE Curieusement, de tels ONE LOFTS ne sont jamais devenus très populaires dans les pays des pigeons 'la Hollande et la Belgique'. Aux Pays-Bas, ils n'ont aucun ONE LOFT, en Belgique il n'y en a qu'un. Dans le passé, les Hollandais ont également eu un ONE LOFT, mais comme beaucoup de pigeonneaux sont tombés malades, sont morts ou se sont perdus ils l'ont arrêté. Pour une raison ou l'autre il semble qu'ils n'aient pas ces problèmes en Chine. DÉVELOPPEMENT RAPIDE Il est assez étrange que, il y a à peine un quart de siècle, le sport colombophile ne signifiait pas grand chose en Chine. Il est vrai que déjà dans les années 80 les Vainqueurs des concours nationaux en Hollande et en Belgique étaient transférés en Extrême-Orient, mais à cette époque, c'étaient les Japonais qui payaient des prix fous pour ces pigeons. Plus tard, ils ont eu la concurrence de Taiwan et aujourd'hui, ce sont les Chinois qui sont difficiles à battre quand il s'agit de l'achat de bons pigeons. «Les temps changent» est le titre d'une chanson populaire.

Les chinois voient les choses en grand

Posts à l'affiche
Posts Récents
Rechercher par Tags
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
Logo Aviator's Loft - Racing pigeons - Pigeons voyageurs - Colombophilie - Beyers - Alimentation pigeons voyageurs - Racing pigeons food
PIR3 logiciel de Gestion de colombier
PIGEN pigeon genetique
mapp.jpg