Intelligent ou pas?

28 Feb 2017

Intelligent ou pas?

 

Ad Schaerlaeckens

trad. M.Maindrelle



Mon premier concours en vieux en 2006 a été remarquable.
J'ai gagné les 1er, 3e, 6e (plus de 10.000 pigeons engagés dans la course), mais ce n'était pas ça le plus important.
Ces 3 pigeons étaient des femelles, alors qu'au moins 90% du contingent étaient des mâles.
En outre, les deux pigeons qui ont gagné les 1er et 3e prix étaient deux sœurs.
Comme toutes les deux avaient obtenu de bons résultats l'année précédente et que l'une avait aussi été la plus rapide d'un autre concours (environ 3500 pigeons), il va de soi que ce n'était pas une question de chance ou de coïncidence.
Le père (98-162) gagna lui aussi une course contre 13.200 pigeons avec une avance de pas moins de 5 minutes. Quant à la mère elle a une histoire particulière.

BOECKX

C'est en 2001 que j'ai entendu des histoires au sujet d'un pigeon à sensation en Belgique à seulement 10 kilomètres de mon lieu d'habitation.
Il avait remporté 7 premiers, uniquement sur 135 kilomètres il est vrai, mais une petite distance ne renvoie pas forcément à un concours chanceux, surtout pas en Belgique.
Étant donné que les pigeons qui remportent de nombreux premiers sont ceux qui m'intéresse tout particulièrement, j'ai mis ma casquette et ai sauté sur mon vélo pour rendre visite au propriétaire.
Je connaissais l'homme par son nom (Boeckx), mais je ne l'avais jamais rencontré.
Quand je suis arrivé, j'ai dit: «Vous avez un pigeon vraiment bon, n'est-ce pas? Je me demande s'il n'y a pas meilleur en Belgique».
Boeckx haussa les épaules.
«J'ai un bon pigeon effectivement » dit-il, ajoutant «mais je crains qu'il ne sera pas l'As National, car il n'y avait pas assez de participants dans ces courses. Son frère a eu plus de chance et est devenu 1er As National l'année précédente».
"Quoi?" ai-je presque crié. «Son frère était le meilleur de Belgique»?
Boeckx hocha la tête.
«Puis-je acheter 2 pigeonneaux issus des mêmes parents? » fut ma question suivante.
Il m'a regardé pendant un moment et il secoua la tête. «Vous ne pouvez pas acheter de pigeons ici" dit-il.
«Pas de chance» ai-je réagi, « mais ce n'est pas la fin du monde » et j'étais sur le point de sauter sur mon vélo et repartir.

A. S.?

«Attendez un instant» dit-il alors: «N'êtes vous pas A. S?"
J'ai hoché la tête et dit: «et tout ce que vous avez entendu dire sur moi sont des mensonges».
«J'ai seulement entendu parler de vos résultats», rit-il, car il savait ce que je voulais dire.
Je me sentais fier comme une fille de 13 ans de son premier soutien-gorge et Boeckx reprit:
«La raison pour laquelle vous ne pouvez pas acheter, c'est que je préfère échanger. Vous obtenez 2 pigeonneaux de la paire qui m'a donné le 1er et le 4ème As National et vous m'en donnez 2 hors de vos meilleurs. "
Je pourrais vivre avec ça et quelques mois plus tard Boeckx a frappé à ma porte, portant un petit panier.
«S'il vous plaît ouvrez et regardez» dit-il.
C'est ce que j'ai fais mais à ma grande surprise j'ai trouvé 3 pigeonneaux à l'intérieur; deux mâles écaillés foncés, frères de ses 2 supers sur lequel nous avions un accord, et une petite femelle bleue.
Interrogé, Je l'ai regardé.
«J'en ai fait trois pour accroître les chances» dit-il.
Les écaillés étaient mes favoris, bien sûr. Je les ai accouplés à mes meilleures femelles, réaccouplés avec d'autres et réaccouplés à nouveau.
En 4 ans, ils ne m'ont donné qu'un seul pigeon valable, et ils ont donc été écartés....
La troisième devint la mère des 2 soeurs que j'ai cités.

KLAK

Avec le défunt Jos Klak je m'entendais très bien. C'était un véritable sportif qui n'avait pas d'ennemis.
Lorsque sa santé le laissa tomber je suis allé constater ses pigeons pendant quatre ans.
Je pouvais le faire puisque je jouais le samedi et lui le dimanche.
Klak m'a donné en retour des pigeons que je pouvais choisir, il m'emmenait souvent dîner et, naturellement, nous parlions des pigeons.
Il faut dire qu'il n'était pas un bon joueur de pigeonneaux, il ne participait pas à Orléans, mais il est venu régulièrement chez moi pour assister au retour de mes pigeons du «Grand Concours ».
Ils ont tellement bien volé qu'il a acheté un de mes bons pour pigeonneaux. Je m'en suis senti flatté et j' ai été aussi fier que deux filles âgées de 13 années de leurs premiers soutiens-gorge.
Puisque mon prestige était en jeu, j'ai accouplé mes meilleurs pigeons pour accroître les chances de lui donner un bon pigeon.
Lors du tout premier concours de pigeonneaux son premier fût celui qu'il avait reçu de moi.
J'ai été aussi fier que trois jeunes filles de 13 ans de leurs premiers soutiens-gorge, mais pas pour longtemps.
En effet le Klak pensait que le pigeon je lui ai donné était en effet un bon et il était son premier marqué pour les concours suivants, ce qui lui a coûté ... la 1ere place du championnat.
Le pigeonneau était en retard de chaque concours, je me sentais embarrassé et ai présenté des excuses, mais Klak souria juste et dit: «C'est le sport colombophile. J'ai moi-même besoin de produire 50 pigeonneaux ou plus pour en avoir un bon, donc je ne te blâme pas».
Typique du Klak, réaliste et compréhensif.

CHOQUÉ

Il y a ces 2 soeurs ('019 'et '020') que j'ai élevé hors d'un couple de yearlings que je voulais éliminer car ils ne valaient rien.
J'ai joué ces deux sœurs dans une vraie grande fédération en Belgique.
Un gars du local a été tellement impressionné par les résultats des 2 femelles que je voulais lui faire une surprise et je lui ai donné 2 jeunes issus des mêmes parents.
«cadeau» ai-je dit et il semble que j'ai vraiment fait son bonheur.
"Merci beaucoup. A présent j'ai aussi de bons pigeons» dit-il joyeusement.
«Je ne serais pas sûr de çà» ai-je réagi, «les chances qu'ils soient bons sont petites».
«Mais ne sont-ils pas frères ou soeurs des '019 'et '020'?» a t-il demandé.
«Et alors?» répondis-je.


MEIRE

C'est en 2000 que Willem de Bruijn a dit: «Je veux quelque chose de nouveau» (il voulait dire d'autres pigeons) et il m'a demandé si je connaissais quelqu'un qui avait de bons pigeons bon marché.
«Allons chez Meire en Flandre alors» dis-je.
J'avais visité Meire auparavant avec un courtier américain, mais les pigeons avaient l'air si mauvais que l'Américain avait juré ne jamais retourner en Flandre.
Plus tard, il a changé d'avis, mais vous ne pouvez pas le blâmer pour cela.
Seuls les imbéciles ne changent pas d'avis.
Le fait est que beaucoup d'étrangers, et il fut l'un d'eux, veulent des pigeons avec «une ossature solide, une queue vers le bas, et l'inévitable «signe de l'oeil».
En Flandre néanmoins ils ont un type de pigeons différent par rapport aux pigeons d'Anvers ou de Hollande. Ils ont le dos faible, beaucoup d'entre eux ont les yeux jaunes, et même la couleur des plumes est différente car beaucoup sont des écaillés foncés ou des bleus foncés.
Les écaillés ou les barrés bleus clairs vous n'en voyez pas souvent là-bas; en d'autres termes, ce n'est pas le type de pigeon que beaucoup de gens veulent.
Je l'ai dit à Willem, mais il n'en avait pas cure, et ainsi nous sommes partis pour Meire.
Willem, qui est loin d'être pauvre, n'acheta pas un ou deux coûteux pigeons, mais une tournée de pigeonneaux pour les jouer aux concours.
La plupart d'entre eux se sont avérés être juste bons à écarter, deux ont été corrects, mais un fût un vrai pigeon miracle, en tant que coureur et en tant qu'éleveur.
Il a produit des lauréats nationaux pour Vanlint et un pigeon Olympique pour Verkerk.

ENCORE WILLEM

Willem était tellement enthousiaste au sujet du pigeon qu'il m'a demandé un bon endroit où aller pour acheter à nouveau des pigeons en 2004.
Je lui ai conseillé d'aller chez l'étoile naissante Heremans.
Heremans s'attendait à ce que Willem veuillent des jeunes de ses meilleurs reproducteurs, mais il avait tort. Il a acheté 60 oeufs sous les voyageurs et a obtenu également certains de leurs meilleurs couples d'élevage.
Pas moins de 10 d'entre eux se sont avérés être vraiment bons.
Lorsque Eyerkamp en a entendu parler il est allé chez Heremans aussi, parce que 10 bons pigeons hors de 60, Regardons la vérité en face, c'est vraiment un très bon ratio.
Normalement Eyerkamp achète uniquement des As pigeons pour beaucoup d'argent, mais pas cette fois.
Il a acheté 100 jeunes, les joua, et certains volèrent tellement bien qu'il en commanda une autre tournée.
Beaucoup des «pigeons Heremans» descendent des colombiers d'Hasendonkx et Gust.
Tous deux ont joués fort pendant des décennies et ... n'avaient jamais entendu parler de pedigrees.

VANLINT ET CRUCKE

C'est en 2002 que Michel Vanlint, qui avait vécu à Taiwan pendant de nombreuses années, a décidé de revenir à ses racines (Belgique) et d'y jouer aux pigeons.
Il avait été dans le business du pigeon, et il va de soi qu'il avait de nombreux contacts en Hollande et en Belgique.
Comme c'est un homme très ambitieux, on pensait qu'il ne voudrait que des frères, sœurs ou des pigeonneaux de supers pigeons.
Vanlint a toutefois été plus intelligent.
De trois amis il obtint une tournée de pigeonneaux, la plupart d'entre eux gratuitement, et seulement 2 ans plus tard, tout le monde en Europe avait entendu parler de Vanlint.
Le Belge Luc Crucke est aussi un homme ambitieux, loin d'être pauvre et pas stupide.
On pourrait croire qu'un tel homme pourrait acheter des pigeonneaux chers issus de reproducteurs confirmés mais ce qu'il a fait, c'est aussi d'acheter une tournée de jeunes d'un amateur local (Van Lancker).
Un de ceux-ci devint le 1er National Ace KBDB Middle Distance en 2006.
Comme les autres As nationaux il a été vendu pour une fortune et Crucke l'avait payé 25 euros ...

CHINOIS

Maintenant, vous devez comprendre pourquoi je me suis senti désolé pour cette jeune chinoise qui fait du négoce de pigeons et aussi pour ses clients.
Quand elle était en Europe, elle recevait un appel téléphonique après l'autre en provenance de Taïwan.
Ses clients voulaient lui acheter les frères, sœurs ou les jeunes de supers pigeons.
L'argent n'était pas important, seul le pedigree comptait.
Cela m'a fait repenser à 2004 lorsqu'elle avait un client qui voulait des pigeons de Meire.
J'ai dit à Meire que le client voulait aussi des pedigrees, je lui ai expliqué ce qu'était un arbre généalogique et il a passé deux jours à les rédiger.
Mais quand les Taïwanais ont vu ces pedigrees ils ont été si déçu qu'ils ont annulé la commande.
C'est l'une des meilleures choses qui soit arrivée à Meire.
Il a gardé les pigeons, les joua ...et gagna tout.

HMMM

La même femme taïwanaise pu acheter 2 pigeonneaux à un prix raisonnable hors d'un pigeon qui avait été 2 ans de suite 3ème As national.
«N'êtes-vous pas heureuse?» lui ai-je demandé.
«Je le suis» dit-elle, ajoutant «mais ce sera un problème pour les vendre."
«Un problème à vendre des jeunes issus d'un super?" Je me suis demandé, « je pensais que les Asiatiques voulaient de tels pigeons»
«C'est vrai, dit-elle, mais .. L'éleveur n'est pas un grand nom à Taiwan ».
Trois semaines plus tard des pigeons ont été mis aux enchères par Internet.
Pour certains, des prix fous ont été payés. Ils appartenaient à un homme qui est un piètre amateur, mais ... avec ,un grand nom à l'Est, depuis qu'il fait beaucoup de publicité là-bas.
Parfois, je pense vraiment que ce monde est fou.
Là encore, il semble que beaucoup d'étrangers font l'erreur de supposer que les bons pigeons ne peuvent être trouvés que dans les colombiers des noms célèbres.
Quelle frustration ce doit être pour de nombreux champions qui ridiculisent ces noms célèbres lorsqu'il s'agit de courses de pigeon.

RUDI

À l'été 2006, j'entendis des choses au sujet d'un multiple vainqueur de premier prix, appelé "Goudhaantje» qui appartenait à Rudi Diels.
Je pouvais en acheter deux jeunes ainsi que deux jeunes soeurs pour une somme modique.
Je les ai offert à un jeune américain sans mentionner le résultat de «Goudhaantje».

Je lui ai dit:
«Si vous voulez vraiment de bons pigeons je crois que vous devriez acheter ceux-ci»
J'aurais pu deviner la réponse et j'ai eu raison.
Il voulait d'abord voir les pedigrees , il ne les aimait pas et ne voulait pas acheter.
Ensuite, je les proposai à des «amis» asiatiques.
Ils n'avaient jamais entendu parler du nom de Diels et ... ne voulaient pas les acheter non plus.
Quelques mois plus tard «Goudhaantje» s'est avéré être premier pigeon Olympique.
Dès lors ils s'y sont intéressés mais j'ai dit «vous arrivez trop tard mes amis, comme d'habitude».

EN CONCLUSION

Soyons réalistes.
Les gens qui paient un prix fou pour quelques pigeonneaux d'un mois sont loin d'être intelligents.
Si vous achetez plus de pigeons (ou d'oeufs) d'un vrai champion à un prix raisonnable, les chances sont beaucoup plus importantes de réussir car vous aurez les mauvais pigeons mais aussi les bons. Vanlint, de Bruyn, Crucke et de nombreux autres peuvent le confirmer.
Schwichtenberg devient 2ème champion national de toute l'Allemagne en 2006.
Il ne joue que mes pigeons qu'il a obtenu d'œufs issus de mes voyageurs. Il a dépensé peu d'argent pour eux.
Une fois encore matière à réflexion.

Please reload

Posts à l'affiche

Empoisonnements

May 22, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents

May 22, 2020

April 29, 2020

Please reload

Rechercher par Tags