Quelle est la différence entre l'Entérite et l'Hexamitiase ?

23 Jan 2018

Quelle est la différence entre l'Entérite et l'Hexamitiase ?

Dr Gordon Chalmers

trad. M.Maindrelle
 


 

 L'entérite, signifie qu'il y a une inflammation des intestins. LHexamitiase peut être la cause d'une telle inflammation ( Hexamitiase. L'hexamitiase est une infection du protozoaire flagellé Spironucleus - Hexamita columbae. L'hexamitiase (qu'on appelle aussi erronément le trichomonose intestinal) se manifeste principalement en printemps et en été, la période durant laquelle se manifeste également la diarrhée des pigeonneaux. )


Lorsque nous regardons le mot «entérite», nous voyons que «ent / enter» signifie «intestin»; le suffixe «itis» signifie «inflammation de», de sorte que l'entérite se réfère à l'inflammation des intestins, indépendamment de la cause, et il peut y en avoir beaucoup. Une constatation commune dans l'entérite est la diarrhée.


Communément, nous nous référons à l'entérite lorsqu'il s'agit d'une cause infectieuse, telle que l'entérite causée par des salmonelles ou des organismes e.coli, ou dans l'exemple donné dans la question, par les espèces Hexamita.


Par conséquent, l'hexamitiase est une cause d'entérite; les infections paratyphose et E. coli, etc., sont d'autres causes importantes d'entérite chez les pigeons. Notez que l'utilisation du mot «entérite» ne donne aucune indication de la cause, mais simplement décrit qu'il y a une inflammation des intestins. L'étape suivante consiste à déterminer la cause de l'entérite, souvent par des moyens de laboratoire.


L'hexamitiase se réfère à l'entérite causée par Hexamita columbae, donc c'est une cause d'entérite, mais certainement pas la seule Cet organisme est un petit parasite, semblable en apparence à l'agent du chancre. Il vit principalement dans les intestins et, en grand nombre, il peut causer une entérite caractérisée par la diarrhée.


Tout médicament qui tue l'organisme de la trichomonose tue également l'organisme Hexamita columbae . Les infections à Hexamita columbae doivent souvent être traitées pendant une période un peu plus longue que les infections par les trichomonas - par ex. un traitement complet de 7 jours avec du métronidazole.


Gordon Chalmers


Il existe de nombreux produits dans le monde pour le traitement de l'hexamitiase, mais la disponibilité ou l'interdiction varient en fonction des pays.


S'il y a de la diarrhée dans le colombier qui ne répond pas aux antibiotiques mais montre une amélioration lente avec les médicaments anti-trichomonose, nous sommes probablement confrontés à l'hexamitiase.


Remarque


Le traitement de l'hexamitiase doit avoir lieu pendant 7 jours avec du métronidazole, ou 14 jours avec du ronidazole. Compte tenu de la prévalence du pathogène et de sa nature contagieuse, nous devrions traiter l'ensemble de la colonie.


Malheureusement, les médicaments anti-tricho (principalement le dimétridazole) provoquent souvent un empoisonnement - parfois un empoisonnement mortel. Les fabricants indiquent généralement la dose de ce médicament par rapport à une quantité d'eau (par exemple 2 grammes par litre). Mais si par temps chaud, ou pour d'autres raisons (par exemple pendant la saison de reproduction), l'apport hydrique quotidien augmente, nous devons faire attention de ne pas surdoser le médicament, car cela peut causer des symptômes d'empoisonnement et même la mort dans le cas d'une overdose,! Pour éviter cela, nous devrions toujours préparer uniquement la quantité d'eau médicamentée que nos oiseaux boivent en moyenne en un jour.. Ensuite, s'il se passe une journée chaude et que l'eau traitée s'épuise rapidement, nous ne devrions donner à la colonie que de l'eau ordinaire pour le reste de la journée.


Prenons un exemple. La consommation d'eau quotidienne dans le colombier est de cinq litres. Par temps chaud, cela peut facilement devenir le double, c'est-à-dire 10 litres. Si nous devions mélanger deux grammes dans chaque litre d'eau, les pigeons recevraient ce jour là deux fois la dose prescrite, ce qui représente une lourde charge pour les organismes. Donc, nous devons calculer la dose quotidienne de médicament, avec 5 x 2 grammes, c'est-à-dire 10 grammes, mélanger cela dans 5 litres d'eau, puis quand l'au traitée a été complètement bue, nous devrions seulement leur donner de l'eau non traitée. (Ce n'est pas une bonne solution de mélanger la dose quotidienne (10 grammes) dans 10 litres d'eau, car alors le traitement devient trop dilué et perd son efficacité, et aussi car il resterait trop longtemps dans l'eau, ce qui, par temps chaud, peut le faire se dégrader rapidement.)


Par une journée de canicule, cependant, nous devons encore "affiner" cette méthode, car nos pigeons, par cette forte chaleur, boiraient toute l'eau traitée en une heure ou deux, ce qui dès lors est dangereux. Lors d'une journée aussi chaude, la dose journalière doit être divisée en deux parties et administrée aux pigeons le matin et le soir, ou nous devons programmer le traitement pendant la (les) période (s) de la journée où la température n'est pas à son apogée.
Tant qu'il y a de l'eau médicamentée à la portée des pigeons, ils ne doivent bien entendu pas avoir accès à d'autres sources d'eau, par ex. l'eau de baignade.


Le dosage proportionnel au poids vif des pigeons est beaucoup plus précis que le dosage en proportion de l'eau de boisson. Ceci est recommandé en particulier dans le cas de médicaments puissants - par ex. dimetridazole.


Le conseil de Gordon Chalmers:

Pour éviter les problèmes de toxicité lorsque les oiseaux boivent des quantités excessives d'eau, surtout par temps chaud, essayez une méthode australienne que je connais bien. Préparer la dose correcte de dimétridazole et proposez la aux pigeons, par exemple, lors du repas du soir pendant quelques une heure ou deux. Après cette période, jetez l'eau médicamentée et remplacez-la par de l'eau fraîche jusqu'au lendemain soir. Répétez le dosage correct pour une heure ou deux chaque soir pendant 5-7 jours.

 

Cette méthode assure, premièrement, que les oiseaux reçoivent la dose thérapeutique correcte chaque jour pendant la période de traitement, et, d'autre part, que les problèmes de toxicité peuvent être largement évités.Il est important de ne pas traiter avec dimetridazole ou d'autres médicaments de la même famille pendant la période d'accouplement car le traitement peut interférer avec la fertilité.

 

Il est également conseillé de changer de médicament chaque fois que vous estimez que les pigeons doivent être traités, par exemple le dimétridazole pendant une période de traitement de 5 à 7 jours, puis un traitement différent approprié pour le prochain traitement et ainsi de suite, toujours avec la bonne dose.

 

Conseil: Attention! Le métronidazole pur n'est PAS soluble! C'est une erreur commune pour les amateurs de mettre du métronidazole pur dans l'eau potable.

 

Conseil: Par temps chaud ou pendant la saison d'élevage, ne donnez jamais de drogues aux pigeons proportionnellement à leur consommation d'eau potable.

Please reload

Posts à l'affiche

Empoisonnements

May 22, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents

May 22, 2020

April 29, 2020

Please reload

Rechercher par Tags