Des choses à savoir

Des choses à savoir

Ad Schaerlaeckens

© Traduction Martial Maindrelle

La vaccination dans le sport colombophile est possible contre la variole, la paramyxovirose et la paratyphose. La vaccination contre le PMV (paramyxovirus) est obligatoire, et sans un certificat de vaccination vous pouvez ne pouvez pas jouer aux Pays-Bas en Belgique ou en France. Il existe une différence essentielle entre vacciner et donner un traitement. Avec un traitement, nous essayons de soigner les pigeons atteints d'une maladie, et par la vaccination nous essayons d'éviter la maladie en laissant les pigeons produirent des anticorps. Variole La variole se transmet par les insectes et les combats. La maladie n'est généralement pas grave, mais avoir des pigeons atteints de variole signifie que vous n'allez pas être en mesure de les jouer pendant plus d'un mois. La façon la plus pratiquée de réaliser cette vaccination est la "méthode du follicule" sur la patte. Le meilleur moment pour vacciner est de le faire un mois avant le début de la saison des concours et il est préférable de ne pas vacciner pendant la mue. Une semaine après la vaccination, les pigeons ont construit leur immunité. Dans le passé on pensait que les pigeons vaccinés étaient à l'abri de la variole pour le restant de leur vie, mais ce n'est pas le cas. La brochure d'information du vaccin ne mentionne pas une immunité à vie non plus. Toutefois, les pigeons qui ont eu la variole ne l'attrapent en général pas de nouveau, et il en est de même pour les pigeons qui ont été en contact avec des oiseaux contaminés. Ceux-ci ont eux-mêmes vaccinés, pour ainsi dire, naturellement . De nos jours il y a des vaccins combinés sur le marché, et certains amateurs aiment çà. Vacciner contre la variole et la paramyxo en une fois fait gagner du temps, mais je ne suis pas en faveur de celui-ci. J'ai entendu beaucoup de plaintes. Le vaccin dissous doit être utilisé immédiatement, le reste doit être jeté.

Paramyxovirose

Comme mentionné ci-dessus, la vaccination annuelle contre la paramyxo est obligatoire. Le meilleur moment pour vacciner les jeunes pigeons est quand ils ont entre 6 et 8 semaines; immédiatement après le sevrage est trop précoce et attendre trop longtemps est un risque inutile. De nombreux amateurs disent que c'est une perte d'argent de vacciner chaque année, et les pigeons qui ne sont pas joués ne sont vaccinés que l'année de leur naissance. Selon les scientifiques la vaccination annuelle n'est, en effet pas nécessaire, mais seulement une fois dans la vie d'un pigeon est une pratique risquée. Ils sont favorables à la vaccination à deux reprises, une fois comme pigeonneau et une fois comme yearling. Surtout avec les jeunes d'été, il arrive souvent que la vaccination soit oublié, et une attaque de paramyxovirose en est le résultat. Ce que certains font dans ce cas est une vaccination d'urgence avec le vaccin La Sota. Cela est fortement déconseillé. Un vaccin est un virus vivant et le résultat peut être que la paramyxovirose va frapper encore plus rapidement et plus sévèrement. Lorsque la paramyxovirose est identifiée dans un colombier le vétérinaire est tenu d'informer le ministère, avec le résultat qu'un cercle de protection est établi. Dans les médias vous pourrez alors le lire sous le sujet de "grippe aviaire", C'est exagéré bien sûr et les vétérinaires spécialisés qui sont au courant de ceci gardent souvent le silence à ce sujet.

Paratyphose Ces dernières années les amateurs vaccinent de plus en plus contre la paratyphoïde. Les Vétérinaires et les scientifiques ont des opinions différentes sur l'efficacité de ce vaccin, et il doit être dit que nombreux sont ceux qui ont cessé de le faire.

Personnellement je ne vaccine pas et il est certainement une très mauvaise pratique de vacciner peu de temps avant l'accouplement des pigeons. Ce que l'on peut faire est de vacciner quand ils sont sur des oeufs. Les pigeons seront moins actifs pendant quelques jours, mais ils récupèreront vite. La vaccination dans les colombiers où la paratyphoïde est ou a été présente est rapportée comme étant efficace. La meilleure façon est de vacciner avec un auto vaccin (une culture à partir de vos propres pigeons) après un traitement de fond, par exemple Baytril, Parastop, Cosumix, Trimetroprim, Sulfa Theraprim ou un produit qui est similaire à l'ancien Altabactine. Ces dernières années Zoosal T d'Allemagne est souvent utilisé pour la vaccination et il est dit être plus efficace que les produits classiques ce qui n'est pas prouvé. Le traitement avant la vaccination est particulièrement important. Parce que quand il y a des microbes dans les pigeons, la vaccination n'aide pas du tout !. Vous avez besoin d'un traitement qui tue les germes, ce que la vaccination ne fait pas.

Booster? Certains amateurs vaccinent contre la variole et / ou la paratyphoïde en cours de la saison, car ils pensent que cela donne un coup de pouce à la Forme. Il est douteux que cela soit vrai. Nobilis par exemple, le producteur du vaccin Ovo-Peristerin, déclare que la vaccination n'a pas d'incidence sur la santé d'un pigeon. Il est dit que traiter avec la Sota peut améliorer la forme: dissoudre un comprimé dans un tiers d'une tasse à café d'eau distillée ou eau minérale. Il est très important, avec ce type de vaccination, que les pigeons soient en très bonne santé pour commencer. Les pigeons moins sains ne développeront pas une bonne immunité. Malheureusement, il n'est pas possible de vacciner contre la trichomonose, le circovirus ou l'Adeno Coli.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Rechercher par Tags
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
Logo Aviator's Loft - Racing pigeons - Pigeons voyageurs - Colombophilie - Beyers - Alimentation pigeons voyageurs - Racing pigeons food
PIR3 logiciel de Gestion de colombier
PIGEN pigeon genetique
mapp.jpg