Lâchers, Entrainement et acclimatation

14 Mar 2018

Lâchers, Entrainement et acclimatation

 

Ad Schaerlaeckens

trad. M.Maindrelle

 

 
Les pigeons aiment l'ordre, bien qu'il ne doive pas être aussi strict que certains le pensent. La regrettée Nadia Houben, par exemple, aimait une précision infaillible. Il y a longtemps, j'ai expliqué à Jef Houben comment, en Hollande, nous jouions avec de jeunes pigeons qui avaient été obscurcis et donc qui ne muaient pas.

Jef décida de suivre mon exemple, et j'ai encore en ma possession l'article découpé au sujet de Theo Ijskout et un fax de Vandenabeele, dans lequel ils me remercient pour l'astuce, en d'autres termes: l'obscurcissement.

UTILISATION DES GOUTTES


Les colombophiles hollandais ont obscurci leurs pigeons, et en Belgique ils ont utilisé des collyres. Le problème pour Gaby Vandenabeele à l'époque, était qu'il ne pouvait pas concurrencer les «Hommes du Ledercort» régionaux (les soi-disant drogueurs), mais il refusait quand même d'utiliser des gouttes. Ces gouttes variaient, à mon avis, des gouttes inoffensives et fantastiques de Peters, aux gouttes méprisables de Ledercort avec lesquelles vous transformiez vos jeunes en pigeons à jeter. Ijskout a même remporté les 20 premiers prix. Quelque chose qui était alors possible quand vous étiez le seul à obscurcir vos pigeonneaux.

La déjà nommée Nadia ne savait pas comment gérer l'obscurcissement. C'était une personne méticuleusement précise. De nos jours, presque tous les amateurs obscurcissent leurs pigeons, mais les champions d'autrefois dominent toujours. Parce qu'ils ont quelque chose que les autres n'ont pas, des pigeons de première classe. L'obscurcissement est seulement une partie du cercle, et n'est pas efficace quand vous n'avez pas la partie la plus importante pour finir le cercle; des pigeons de première classe.

HIVER


Et lorsque vous avez des pigeons de qualité, il y a plus d'un moyen pour bien jouer. Certains champions maintiennent leurs pigeons enfermés pendant trois mois en hiver, parfois dans une volière. D'autres, tout aussi champions, sont d'avis que les pigeons doivent voler. Ils les libèrent pour la volée chaque fois que le temps le permet.

Les deux façons sont efficaces, mais ce qui n'est pas bon est de les libérer de temps en temps. Garder les pigeons enfermés pendant une longue période, puis les libérer un jour où le temps est doux, c'est aller au devant des ennuis.

LES JEUNES


Il fût un temps où je pensais que le meilleur moment pour libérer des pigeons de moins de trois mois était dans l'après-midi. Mais depuis j'ai l'impression que les libérer plus tôt ne leur fait aucun mal. Tant que vous ne faites rien de stupide, comme il est une fois arrivé au Klak. Ses jeunes étaient toujours libérés pour l'exercice dans l'après-midi. Jusqu'à ce jour où, son soigneur, a voulu rentrer plus tôt et les a libérés à 6.00 heure du matin. Klak n'oubliera jamais ce jour où il perdit un tiers de ses jeunes.

Mais il ne s'est pas mis en colère. Klak ne se fâchait qu'au sujet des lâchers de groupe, dirigés par des organisateurs qui n'avaient pas beaucoup de connaissances colombophiles. Pendant quatre ans, j'ai constaté ses pigeons. Et quand ils commençaient à revenir d'un concours, vous ne saviez pas où chercher. Ils venaient de toutes les directions. Et selon le Klak, c'était parce qu'ils étaient libérés en petits groupes.

 ENTRAÎNEMENT

D'ailleurs, quand les jeunes commencent à voler pendant une heure ou plus, il semble suffisant de ne les libérer qu'une seule fois par jour. Dans ce cas, vous pouvez également faire des étapes plus importantes lors des entraînements. S'ils ne veulent pas s'exercer à la maison, il est préférable de commencer à les entraîner sur une courte distance, si nécessaire à seulement deux ou trois kilomètres. Bientôt, ainsi, ils commenceront à s'entraîner plus longtemps.

Les femelles voyageuses, et de plus en plus d'amateurs commencent à jouer avec les femelles, peuvent être libérées une seule fois par jour également quand elles restent à l'exercice pendant quelques heures. Et c'est ce que feront des femelles en pleine forme.

 

CAS PROBLÉMATIQUES


Parfois, nous avons les 'cas problématiques' suivants:

- Nous avons acquis de jeunes pigeons quelque part, et ils sont trop vieux pour être lâchés.
- Nous avons recueilli un pigeon qui avait perdu son chemin.
- Un pigeonneau est souvent absent. Et quand il revient au colombier, il est clair qu'il a un deuxième logement. Peut-être avec un partenaire ou avec un autre amateur, qui aime le jeune.

Il y a quelque chose que vous pouvez faire pour garder de tels pigeons dans votre colombier. Ne pas les libérer le matin, surtout pas quand le temps est clair. Il est préférable de les libérer dans la soirée, ou encore mieux lors d'un temps pluvieux. Et toujours avec d'autres pigeons.

Il peut également être utile de mettre un peu de savon sur une des ailes, ce qui sera un handicap pour le vol.

Quand ils sont assez vieux vous pouvez également leur donner un partenaire. Et n'oubliez pas; Le bon temps pour les gens n'est pas le bon temps pour les pigeons. Il est préférable d'entraîner les jeunes pigeons avec un ciel couvert, même quand il y a une pluie menaçante, que de les entraîner avec un grand ciel bleu.

A noter également le «comportement de baignade» de vos pigeons. Quand il fait chaud, temps clair, nous aimons prendre un bain frais. Mais les pigeons ne le font pas. Ils choisissent de se baigner pendant les journées pluvieuses! Si les pigeons veulent se baigner, quand il n'y a pas de bain disponible, ils se frottent à l'abreuvoir et font des mouvements de baignade ; vous savez alors qu'ils sont en bonne santé.

AU NID


Autrefois, personne ne songeait à prendre ses pigeons en voiture pour les entraîner sur la route en vue de préparer les courses. Maintenant, certains amateurs ont une opinion différente, surtout avec les jeunes. Vous devez réaliser qu'il y a une énorme différence pour jouer avec les sexes séparés, ou avec des pigeons sur un nid. Les jeunes en bonne santé et séparés s'entraînent généralement normalement et volontairement. Les pigeons sur un nid, cependant, ne s'entraînent pas ou pas du tout.

Vous devez être particulièrement prudent lorsque vous les libérez une seule fois par jour, par exemple tôt le matin, si c'est le seul moment disponible pour vous avant d'aller travailler. Les femelles sont alors sur le nid, et le résultat sera qu'elles ne s'exerceront pas du tout pendant toute la semaine. Et bien sûr, cela ne peut pas être bon pour elles. Elles bénéficieront donc de vols d'entraînement sur la route pendant la semaine.

 LES HOLLANDAIS


Certains amateurs néerlandais réalisent des résultats fantastiques sur des concours de longue distance. Ils gagnent des prix à partir de 600 kilomètres à une vitesse identique à celle d'un concours de 100 kilomètres. Certains champions voient la multiplication des entraînements comme l'explication à ces résultats. Certains prennent même leurs pigeons pour des vols d'entraînement de 200 kilomètres entre les concours. Je connais des amateurs anglais, qui entraînent leurs pigeons tous les jours, et ... ils sont presque imbattables. En Belgique également des amateurs font la même chose et ils réalisent des grosses performances, surtout avec les pigeonneaux.

Une des choses les plus remarquables de ces dernières années, c'est la domination des femelles sur de nombreux concours. Cela n'est pas passé inaperçu pour les plus perspicaces de nos amateurs, et maintenant de plus en plus de femelles sont jouées. La plupart des spécialistes les font voyager chaque semaine, même jusqu'à 600 kilomètres. Les mâles, à l'inverse, semblent profiter davantage d'une semaine de repos de temps en temps. Surtout quand un mâle gagne une course difficile, c'est un pigeon qui a été maintenu au colombier la semaine avant la course.

Les femelles victorieuses sautent rarement un concours.

 

Please reload

Posts à l'affiche

Empoisonnements

May 22, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents

May 22, 2020

April 29, 2020

Please reload

Rechercher par Tags