As pigeons, récompenses et davantage

As pigeons, récompenses et davantage

Ad Scharlaeckens

(trad. M.Maindrelle)

Les étrangers qui pensent que les As pigeons nationaux font référence aux meilleurs pigeons d'une nation sont complètement dans l'erreur. Leurs propriétaires reçoivent un prix en effet, et peut-être beaucoup d'argent d'extrême-orient pour le pigeon, mais il y a très probablement de meilleurs pigeons. Pour avoir une chance d'obtenir un as national et en même temps beaucoup d'argent, l'emplacement de votre colombier est tout aussi important que la qualité du pigeon.

La région d'Itegem est supposée être la plus forte de Belgique en ce qui concerne les courtes distances, mais vous ne trouverez jamais les champions locaux remporter un titre national. Pourquoi pas ? Le nombre d'engagés dans les courses est trop petit et la compétition est trop forte. C'est la raison pour laquelle un de ces amateurs, Stefaan Lambrechts, a déménagé dans la petite ville de Nijlen. Là, il peut jouer au sein d'une Fédération ('Tienverbond') avec une plus grande participation et une compétition moins forte. NOMBRE DE PARTICIPANTS Le nombre de participants doit être pris en considération pour définir le coefficient. Mais dans le sport colombophile, il arrive que 16 spécialistes engagent 32 pigeons au total pour une course qui ne dure que 4 minutes, alors que dans une autre région, 16 colombophiles enlogent 500 pigeons. Et dans cet " autre secteur ", il peut arriver qu'un colombophile gagne le deuxième prix avec un pigeon qui vole 4 minutes de plus que le Vainqueur. Bien sûr, ce sera l'un de ces secteurs où les concours dureront "une éternité" à cause d'un faible niveau de compétition. Vous avez donc plus de chances d'avoir un as national lorsque vous, en tant que spécialiste des courtes distances, jouez contre des colombophiles qui ont des pigeons de fond qui se concentrent uniquement sur les longues distances. EXEMPLE Il y avait ce colombophile qui avait remporté le 7e prix contre 90 pigeons dans une très forte société de Vitesse. Avec la même vitesse, cet oiseau aurait remporté le 3ème prix contre 370 pigeons dans une société voisine. Le colombophile a préféré jouer dans la plus petite société parce qu'il y avait plus d'argent à gagner. Il tenait pour acquis le fait que la concurrence dans cette société était beaucoup plus forte, avec pour conséquence qu'il serait plus difficile de gagner et d'y avoir un as national. Pensez aussi à ces pigeons Olympiques d'Europe de l'Est qui gagnent des premiers prix les uns après les autres contre d'immenses quantités de concurrents. Lors d'une Olympiade, ils sont couronnés comme " les meilleurs du monde " et, compte tenu de leur coefficient, ils sont les meilleurs du monde. Mais les propriétaires eux-mêmes en savent davantage et les champions des Pays-Bas et de Belgique ne recherchent pas ces pigeons. Les acheteurs d'Extrême-Orient non plus. UN AUTRE EXEMPLE Dans ma petite ville natale, les colombophiles jouent dans deux clubs. Les pigeons du club dans lequel je cours sont 'doublés' dans la Fédération appelée 'Hart van Brabant'. D'autres doublent leurs pigeons dans une Fédération appelée 'Langstraat'. Le 21 juillet 2018 mes pigeons ont remporté dans le club : 1er, 2ème, 4ème, 5ème, 6ème contre 366 pigeons. A la Fédération (Hart van Brabant) j'ai commencé avec le 22ème prix. Cependant, si j'avais joué dans l'autre Fédération (la plus faible), j'y aurais gagné les 1er, 2ème, 5ème, 6ème et 7ème. Le 15 septembre, nous avons eu deux concours. Dans l'un d'eux, j'ai gagné les 1èr, 2ème et 3ème. Dans la Fédération 'Hart van Brabant' cela signifiait 5ème et 9ème contre 1.363 oiseaux. Si j'avais joué dans l'autre Fédération (de Langstraat) comme quelques voisins, j'aurais gagné les 1er et 2ème contre 1.400 pigeons. Sur Orléans, le même jour, ce fût la même histoire. Au club j'ai gagné. Dans l'autre Fédération, j'aurais aussi gagné le 1er contre 1400 pigeons, mais j'ai joué en 'Hart van Brabant' et je n'étais que 6ème contre 1.363 pigeons. Dommage pour moi, ce fut la même histoire semaine après semaine. HOLLANDE BELGIQUE Imaginez ce que cela signifierait si le coefficient pour un as national était en jeu. Avec exactement le même résultat, il peut arriver que vous gagniez le 1er si vous jouez dans une Fédération mais le même pigeon n'aurait pas été dans les 20 premiers si vous aviez joué dans l'autre Fédération. Les résultats dont j'ai parlé se trouvaient en Hollande, où la situation est différente de celle de la Belgique. En Hollande, les'doublages' sont fixes. D'abord au club, puis au Groupement et enfin à la Fédération. C'est toujours le même Groupement ou la même Fédération. Contrairement à la Belgique, les Néerlandais ne peuvent pas choisir. Les Belges (dans la plupart des régions) peuvent choisir où ils vont jouer. Ce n'est pas idéal non plus, car que font certains Belges ? Le lundi déjà, ils étudient les prévisions météorologiques et, en fonction de la direction du vent, ils décident où ils vont jouer le week-end suivant. Et savez vous ce qui est injuste ? Tous les Belges n'ont pas cette opportunité. Certains n'ont pas le choix et ne peuvent pas choisir où jouer. D'autres ont 3 choix voire plus. De plus, les colombophiles âgés n'ont pas toujours envie de faire des kilomètres pour aller enloger leurs pigeons dans le club où ils aimeraient jouer. QUELQUE CHOSE D'AUTRE En Belgique, il est également injuste que les amateurs puissent inscrire des pigeons pour la même course dans deux ou trois clubs différents. Ils obtiendront donc deux ou trois feuilles de résultats, ce qui augmentera leurs chances d'obtenir le bon résultat qui pourrait être utile pour un championnat national. C'est très injuste car tout le monde n'a pas cette chance. Cela dépend de l'endroit où vous vivez. PLUS DE CHANCE Après cela, vous comprendrez peut-être mieux mon scepticisme à l'égard des as et des championnats nationaux. J'ai joué au tennis jusqu'à 55 ans. J'étais le grand champion à l'époque, mais je dois admettre que je ne jouais qu'avec des gens d'une soixantaine d'années. Avec les mêmes "qualités de tennis", je n'étais plus qu'un figurant quand je jouais avec mon fils et ses amis. Les résultats ne signifient donc pas grand-chose pour moi. Je dois savoir où ils ont été remportés et contre qui, parce que, croyez-moi, il y a de très mauvaises compétitions. Comme je n'ai pas envie de trouver une nouvelle bombe sous mon lit, je ferais mieux de ne pas mentionner de noms. IL Y A LONGTEMPS Dans la ville de Tilburg, il y avait plus de clubs de pigeons qu'il n'y a de colombophiles aujourd'hui. Et l'un de ces clubs était beaucoup plus fort que tous les autres. Un premier prix dans un club moyen signifiait surtout un prix moyen dans ce club avec la concurrence relevée. Il était clair dans quels clubs les amateurs avaient les meilleures chances d'avoir un as national. SUPER ENCORE 2018 a été pour moi une année fantastique. Et comme d'habitude, il y a des ragots. Et encore une fois, comme d'habitude, il s'agit toujours de 'bouteilles magiques', d'un bon emplacement, etc. Et en parlant de " bouteilles magiques " ou de " secrets ", vous devriez savoir que j'ai même perdu ma foi dans les suppléments et les additifs. Les pigeons n'obtiennent plus rien de tous ces produits qu'on leur dit indispensable. Pas même des vitamines. Au fil des ans, j'ai tout essayé, mais j'attends toujours un supplément qui a un effet positif sur la santé des pigeons. Et en parlant de jalousie, c'est quelque chose que l'on doit mériter. Ce sont rarement les champions qui sont jaloux mais ceux qui essaient vainement d'être champions. Les perdants !

Posts à l'affiche
Posts Récents
Rechercher par Tags
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
Logo Aviator's Loft - Racing pigeons - Pigeons voyageurs - Colombophilie - Beyers - Alimentation pigeons voyageurs - Racing pigeons food
PIR3 logiciel de Gestion de colombier
PIGEN pigeon genetique
mapp.jpg