Désagrément aux Pays-Bas. La Belgique suivra-t-elle ?

27 Oct 2018

Désagrément aux Pays-Bas. La Belgique suivra-t-elle ? (29 septembre 2018)

Ad schaerlaeckens

Trad M.Maindrelle


 

Les colombophiles y sont de plus en plus opposés aux Les masses de pigeons avec lesquels certains jouent, les méga-colonies, comme on les appelle Du moins aux Pays-Bas. La Belgique suivra-t-elle ? Cela ne me surprendrait pas. Où vont-ils entrer en résistance ? . J'ai déjà notifié qu'il s'agit d'un danger direct pour la survie du sport colombophile. Depuis 30 ans, en fait. Mais maintenant que des colombophiles enlogent 350 à 400 pigeons, l'alcool est sorti de la bouteille.

PREMIER

Ce que j'ai aussi écrit, c'est que, maintenant que de plus en plus de personne font de la colombophilie leur métier, il sera de plus en plus difficile de revenir en arrière. Dans les années 60, ils auraient déjà dû intervenir. Moins de gens auraient alors eu des problèmes avec cela pour la simple raison qu'il n'y avait, à l'époque,  que peu ou pas de "méga-colonies".

Maintenant c'est différent. Certains ont d'immenses colombiers et des centaines de pigeons. Ils ont des managers de loft, vivent des ventes, et donc la résistance sera particulièrement grande de ce point de vue. Après tout, jouer avec une masse de pigeons donne plus de chance d'avoir des pigeons tôt sans que les Chinois se demandent combien de pigeons cette personne a engagé.

LE PROBLÈME

Le vrai problème n'est pas le nombre important de pigeons enlogés mais le grand nombre de bons pigeons enlogés ! J'avais aussi une proposition à l'époque. Une proposition qui ferait plaisir au plus grand nombre : Deux résultats pour chaque concours : Une officielle avec une restriction du nombre d'engagés et une autre comme nous la connaissons maintenant, avec tous les pigeons qui s'y trouvent. Ceux-ci pourraient être utilisés par le professionnel à des fins commerciales.

HOLLANDE DU SUD

Au ZAV, ils travaillent avec un 'résultat secondaire' dans lequel seuls les 4 premiers inscrits peuvent gagner, mais cela ne fonctionne pas. En Hollande du sud, où jouent des hommes comme van Dorp, v d Merwe, de Bruijn et le dernier mais non le moindre Verkerk, ils ont travaillé cette année avec deux résultats. Un avec tous les pigeons et un avec seulement les 30 premiers inscrits. Ce fut un fiasco et pourquoi ? Pour le monde extérieur, les médias, les journaux colombophiles, Internet, etc., seuls les résultats avec TOUS les pigeons ont été reportés. Personne n'a regardé les résultats avec la restriction d'enlogement, alors que cela aurait dû être l'inverse. Le résultat avec la restriction, dans ce cas-ci les 30 premiers inscrits, aurait dû être le résultat officiel, comme je l'ai toujours souligné. Cela n'aurait pas été juste pour les hollandais du sud dans le cas des compétitions nationales parce que d'autres n'y ont pas participé.

TRENTE

30 comme maximum n'est pas plus qu'un nombre. Pas faisable aux Pays-Bas car ce nombre est trop bas et certainement pas en Hollande du sud où la majorité joue avec plus de pigeons . Avec une telle limite, gardons-en 30 par commodité, vous avez plusieurs possibilités :
Seulement 30 pigeons peuvent gagner un prix, les 30 premiers constatés.
Seuls les 30 premiers pigeons inscrits peuvent gagner un prix.
Troisième possibilité : 30 bagues doivent être spécifiées pour le jeu. Cette solution serait la plus juste pour les petites colonies, mais elle n'est pas réalisable.

Je parle parfois de cette question avec des amis qui jouent beaucoup de pigeons et qui ne se fâchent pas avec moi parce que je suis contre.

IDEE

L'un d'entre eux, un joueur de haut niveau (et comme je l'appelle souvent le Fou ) avec une formation académique, a reconnu qu'une restriction du nombre d'engagés serait difficile à digérer pour beaucoup de "grands" mais que quelque chose doit en effet changer. Pour les faire monter à bord, il propose de travailler de manière moins rigoureuse. Sa proposition est en fait d'une étonnante simplicité : seul les 100 premiers désignés peuvent voler pour les prix. Cela me semble trop et j'ai dit aux gens qui s'occupent de cette question de ''limiter à 75". Les autres seront des pigeons pour le port.

De plus, on pourrait faire un palmarès pour tous les pigeons enlogés, mais on ne le rendrait pas public. À leur demande, ce résultat pourrait être envoyé par courriel à ces grands ( ou supposés grands ) colombophiles pour les utiliser éventuellement à des fins commerciales. Par exemple, leur 212e inscrit qui gagne un premier prix apparaîtrait sur le palmarès 'général' mais pas sur le résultat officiel.

BELGIQUE

J'ai parfois l'impression que les membres de la KBDB sont aveugles et sourds et n'ont aucun contact avec la majorité silencieuse. Cela vaut également pour de nombreux membres du conseil d'administration en Belgique. Ils n'entendent pas les plaintes de la majorité qui les regarde encore ou qui stoppe le jeu.

Le problème avec beaucoup de petits colombophiles est qu'ils se sentent incompris. L'homme avec 40 prix de 90 pigeons se distingue. Il reçoit plus d'attention dans le journal. Qu'il n'arrive même pas à 50% de prix, ni combien de pigeons n'ont pas gagné le moindre prix, est à peine réalisé.

Ils attirent souvent toute l'attention des médias alors que celui qui a gagné 8 prix sur 8 n'est même pas mentionné. En ZAV, nous avons été frappés par les victoires semaine après semaine du colombier V. Une fois de justesse avec le 80e inscrit. Rien au détriment du loft V. Ces hommes n'ont rien fait de mal et ont de très bons pigeons. Peut-être les meilleurs. Ils ont prouvé qu'ils peuvent le faire avec peu de pigeons, mais ils ne se sentent pas bien lorsqu'ils engagent peu de pigeons.

IMAGINONS

 

Bien sûr, nous n'avons pas besoin de garder le secret sur qui sont ces hommes avec autant de bons pigeons. Lorsque leurs pigeons sont en forme, ils jouent et dominent toute l'Union,  la ZAV et Turnhout Mechelen.

 

Il y a quelques semaines, Stefaan a réussi sur Melun, avec plus de 100 pigeons enlogés, contre un grand nombre de concurrents un résultat comme je n'en avais jamais vu en Belgique auparavant. Tout comme Vercammen Stefaan est un professionnel avec, mettons ça au premier plan, de super pigeons, Mais supposons que Stefaan (maintenant aussi professionnel ) ait en tête de jouer l'année prochaine non pas avec 100 mais avec 300 pigeons. Et supposons qu'ils aient la même qualité et la même forme que cette année. Qui continuera à jouer contre lui si, par exemple, il gagne 175 prix dans les 200 premiers ?

 

COURAGE

 

Je ne sais pas si, en vertu du règlement, les responsables nationaux ont le pouvoir de fixer une limite. Il y a la crainte et personne ne souhaite d'autres procès. Mais si la KBDB a du courage, elle doit faire comme aux Pays-Bas et mettre en place un comité pour s'occuper de cette question. Et le plus vite possible ! S'il ne se passe rien, les concours de pigeons auront une durée de vie encore plus courte, comme on le craint. Et ( pour certains malheureusement) ma tragédie est que j'ai parfois raison !!

 

A propos de ce qui doit se passer dans la tête des personnes qui ( veulent ) se lancer en colombophilie quand ils voient une grande remorque qui décharge des centaines de pigeons au local colombophile je ne veux pas en parler ici. Mais le fait qu'ils puissent baisser les bras peut être clair. Et n'y a t'il pas une réglementation qui dit que nous sommes tous obligés de promouvoir les concours de pigeons ? Vous ne faites pas cela (KBDB) si vous autorisez les gens à jouer 500 pigeons.

 

Please reload

Posts à l'affiche

Empoisonnements

May 22, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents

May 22, 2020

April 29, 2020

Please reload

Rechercher par Tags