Vaccination contre la paratyphose

Quelles sont les différentes possibilités de vaccination contre la paratyphoïde?

Dr Pascal Lanneau

trad M.Maindrelle Vous avez une colonie saine et bien suivie, utilisez un vaccin vivant. Dans tous les autres cas, utilisez un vaccin contenant des agents pathogènes tués.

Pour protéger vos pigeons, vous pouvez les vacciner contre différents agents pathogènes, comme le paramyxovirus, les poquettes et les salmonelles.

La paratyphoïde, causée par la bactérie salmonella, est une maladie très importante dans le sport colombophile en raison de l'état de porteur sain des pigeons, de sorte que beaucoup de colombophiles ont la maladie chez leurs pigeons sans le savoir. Un vétérinaire colombophile bien connu a déclaré que "chaque colombier a des pigeons qui infectés par la bactérie salmonella". "Chaque colombier" est peut être exagérer les choses, mais je suis également convaincu qu'il y a beaucoup plus de porteurs que nous voyons.

Tout d'abord, je tiens à dire qu'il n'y a pas au monde, en ce moment, de vaccin offrant une protection à 100% contre cet organisme, mais la vaccination donnera certainement plus d'armes au pigeon pour combattre cette menace.

Cela signifie également que, lorsque vous voyez des signes ressemblant à la paratyphose, vous devez toujours être conscient de cette possibilité et ne pas penser que, parce que vous avez vacciné les pigeons contre cette maladie, ce n'est pas la paratyphose.

Il est toujours possible que, même après le traitement et la vaccination contre la paratyphose, certains petits abcès restent dans le corps (par exemple dans les poumons) qui transformeront ce pigeon en un porteur sain. Lorsque son immunité est diminuée par le stress - par exemple pendant les périodes de mue ou de reproduction - un pigeon peut tomber malade et excréter les bactéries en grand nombre dans l'environnement.

En outre, une vaccination doit toujours faire partie du traitement, afin d'éviter le développement de l'état de porteur sain et l'excrétion des salmonelles hors du corps du pigeon.

La vaccination contre la paratyphose peut se faire avec trois types de vaccins différents. 1. Vaccin tué 2. Vaccin atténué (vivant affaibli) 3. Vaccin automatique ou autogène

Selon le pays où vous vivez, un ou plusieurs vaccins seront disponibles.

En général, les scientifiques disent toujours qu'un vaccin atténué donnera un peu plus de protection qu'un vaccin tué. Un vaccin tué est celui dans lequel les bactéries (salmonelles) sont mortes.

Un vaccin atténué contient des bactéries lyophilisées vivantes, et une fois que vous le mélangez avec la solution d'accompagnement, il devient activé et produira des anticorps une fois injecté. Un des inconvénients de ce vaccin est qu'il doit être utilisé dans les quelques heures suivant la reconstitution.

Un vaccin autogène est basé sur la bactérie salmonella qui est spécifiquement présente dans votre pigeonnier. Les anticorps sont donc conçus spécifiquement pour cibler les salmonelles qui pullulent dans votre pigeonnier. Les deux premiers sont disponibles sur le marché, tandis que le vaccin autogène doit être fabriqué en laboratoire à partir de bactéries qui poussent dans une culture bactérienne prélevée sur 5 jours de fientes de votre colonie Cela signifie que si les salmonelles ne peuvent pas être trouvées dans votre colombier, le vaccin ne peut pas être produit!

Avant de vacciner, il est important de traiter les pigeons pendant dix jours contre la paratyphose, par ex. avec de l'enrofloxacine ou une association triméthoprime-sulfonamide, afin de se débarrasser de toutes les salmonelles cachées qui pourraient se trouver dans le corps des pigeons. Après avoir poursuivi ce traitement pendant dix jours, vous pouvez vacciner vos pigeons.

Selon le vaccin que vous utilisez, vous devrez peut-être vacciner tous les 6 mois, 9 mois ou tous les ans. Tout dépend de ce que le fabricant dit de son utilisation! Après une vaccination, il est possible que les pigeons soient un peu déprimés ou malades à cause du vaccin. La plupart du temps, cela est lié au niveau d'immunité et à l'état de santé des pigeons. Si les pigeons se portent bien après le traitement et la vaccination, mais que quelques uns seulement sont malades, soyez très prudent avec ces pigeons, car il est possible qu'ils soient toujours très vulnérables et continuent d'être porteurs de paratyphose!

Toujours vacciner vos pigeons pendant les périodes "tranquilles", pas quand ils muent, se reproduisent ou sont en compétition, mais au moins un mois avant ces périodes importantes. Cela donne aux pigeons la possibilité de récupérer et de revenir à une santé parfaite avant le début de la prochaine période de challenges, et vous pouvez être sûr qu'il n'y aura pas de mauvaise influence du vaccin!

Dr Pascal Lanneau

La protection des vaccins tués est plus faible, mais ils représentent également moins de charge pour la colonie. De plus, si cela est absolument nécessaire, ils peuvent être utilisés pour vacciner une colonie qui présente déjà des symptômes; quoi de plus, leur effet n'est pas ruiné par un antibiotique administré en même temps.

Les vaccins vivants offrent une forte protection, mais ils imposent un fardeau plus lourd au troupeau et induisent plus de réactions indésirables après la vaccination. Les antibiotiques ne doivent pas être utilisés pendant cinq jours avant ou après.

Remarque

Il existe de nombreux types de salmonelles qui sont pathogènes pour les pigeons, tandis que les vaccins ne contiennent qu'un ou plusieurs types de salmonelles (atténuées ou tuées). Heureusement, il existe des similitudes entre les différents types de salmonelles, ce qui explique pourquoi un vaccin contenant seulement quelques types peut aussi fournir une meilleure protection contre les autres types, bien que cette protection soit généralement moins forte.

Mais il peut aussi arriver que notre colonie soit infectée par un nouveau type de salmonelle exotique (étranger), qui est très différent de celui du vaccin, et donc la vaccination est encore moins efficace.

Pour toutes ces raisons, il est possible que dans quelques semaines ou quelques mois, des paratyphoses apparaissent de façon sporadique, même dans une colonie correctement vaccinée avec un état immunitaire élevé. Pourquoi est-il si important d'attirer l'attention sur cette possibilité? Parce que cela pourrait nous faire croire que la vaccination contre la paratyphose a échoué, sapant ainsi notre foi dans la nécessité et l'efficacité des vaccins, ce qui a amené certains amateurs à cesser de les utiliser. Ce serait une grave erreur, car même si une maladie apparaît dans une colonie vaccinée, elle cause immensément moins de dégâts qu'en l'absence de vaccination et donc de protection.

Conseil: En général, nous ne devrions pas vacciner une colonie qui présente déjà des symptômes, Mais si nous voulons le faire, il faudra utiliser un vaccin tué.

Conseil: Si nous utilisons un vaccin vivant (atténué) contre la paratyphose, nous devrons l'utiliser au moins six semaines avant l'accouplement, et idéalement même plus tôt.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Rechercher par Tags
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
Logo Aviator's Loft - Racing pigeons - Pigeons voyageurs - Colombophilie - Beyers - Alimentation pigeons voyageurs - Racing pigeons food
PIR3 logiciel de Gestion de colombier
PIGEN pigeon genetique
mapp.jpg