Absorption des médicaments

4 Dec 2018

Absorption des médicaments

De Zsolt Talaber

Trad. M.Maindrelle
 


 

Comment est-il préférable d'utiliser les médicaments - par injection ou par voie orale ?

La plupart des médicaments à usage interne, quelle que soit la manière dont ils sont administrés (par voie orale, par injection, par pulvérisation), doivent être absorbés, par exemple ils doivent voyager pour atteindre le ou les organes appropriés. Il existe des différences évidentes dans la façon dont les différents ingrédients actifs sont absorbés et le fait de ne pas en tenir compte peut faire échouer un traitement.

Absorption à partir du système intestinal


Le plus souvent, nous traitons la colonie par voie orale. Différents médicaments se comportent différemment dans le canal intestinal ou y sont absorbés de différentes façons.


Parmi les différentes vitamines, les vitamines solubles dans les graisses (vitamines A, D, E et K) ne peuvent être absorbées par le canal intestinal que s'il y a suffisamment de graisse dans les aliments consommés simultanément avec elles. Les graines de céréales contiennent de l'huile végétale en quantité suffisante, il suffit donc de veiller à ce que les pigeons aient suffisamment de nourriture pendant la durée d'administration des vitamines. Si, pour une raison quelconque, cela ne se produit pas - par exemple à cause d'une maladie - nous devons être conscients qu'une vitamine liposoluble fournie dans l'eau potable, bien que bue par les pigeons, ne sera pas absorbée comme il faut et ne sera donc pas efficace. Lorsqu'un pigeon n'a pas mangé depuis des jours, il est préférable de lui donner des vitamines liposolubles sous forme injectable.

Les antibiotiques administrés par voie orale sont absorbés par le canal intestinal en quantités variables. L'absorption de certains agents dépend du degré de remplissage du canal intestinal, par exemple pour l'ampicilline, alors que pour d'autres, comme l'amoxicilline, cela n'a pas d'importance.


Nous énumérons ci-dessous les antibiotiques administrés par voie orale mais qui ne sont pas absorbés par l'intestin. Nous le faisons parce que même les professionnels peuvent commettre l'erreur, par exemple, d'essayer de traiter les maladies respiratoires avec des antibiotiques administrés par voie orale, qui n'iront pas plus loin que les intestins. Si ces médicaments sont administrés par voie orale, on peut s'attendre à ce que leur effet soit limité au canal intestinal lui-même ; si les agents pathogènes attaquent également d'autres organes (voies respiratoires, articulations, etc.), le médicament ne les atteint pas.


Les antibiotiques suivants sont à peine ou pas du tout absorbés par le canal intestinal : néomycine, streptomycine, colistine, gentamycine, spectinomycine.


Le fait que certains antibiotiques ne sont pas absorbés par l'intestin peut être avantageux. Si nous voulons traiter seulement l'entérite, il est conseillé de choisir parmi les médicaments qui ne sont pas absorbés, car en restant dans le tractus intestinal, ils représentent une charge plus légère pour l'organisme des pigeons.

L'absorption des principes actifs du canal intestinal affecté par de nombreux facteurs. Le pH du contenu intestinal n'est pas négligeable, par exemple dans le cas des tétracyclines, en particulier la doxycycline. Si nous faisons boire de la doxycycline au troupeau, nous devrions toujours introduire de l'acide organique dans l'eau potable médicamentée - le plus facile étant le vinaigre de pomme ou un mélange d'acide prêt à l'emploi. La doxycycline est beaucoup plus facilement absorbée dans un environnement acide que dans un environnement alcalin.


En cas d'inflammation intestinale, la perméabilité de la paroi intestinale est altérée, ce qui peut entraîner une augmentation ou une diminution de l'absorption. Si l'inflammation intestinale s'accompagne de diarrhée, l'augmentation du taux d'excrétion des selles fait que le contenu intestinal quitte le corps du pigeon plus rapidement que prévu. Ceci entraîne une absorption réduite du médicament. Pour cette raison, si la diarrhée est sévère, il peut être nécessaire de compléter le traitement par des injections.

Absorption des drogues injectables


À moins que nous ne commettions une erreur de vaccination, l'agent administré par injection sous la peau ou dans un muscle est généralement absorbé rapidement. Une injection effectuée par un expert est plus efficace qu'un produit administré par voie orale. Il présente cependant les inconvénients suivants :
   - les risques associés aux injections (atteinte de certains groupes musculaires, embolie)
   - laborieux et chronophage s'il est appliqué à l'ensemble de la colonie
   - perturbe le pigeon et la colonie
   - l'aiguille peut transmettre une infection (si elle n'est pas changée régulièrement)


Malgré ces inconvénients, dans de nombreux cas, par exemple lors de l'utilisation de vaccins immunisants, nous n'avons d'autre choix que de recourir à l'injection. Il est courant de se plaindre qu'après la vaccination, l'emplacement de l'injection se "noue", une boule qui ne disparaît pas d'elle-même. Ceci est particulièrement observable dans le cas des vaccins à base d'huile, si la substance n'est pas administrée assez profondément (si elle a été injectée sous la peau, et non dans les tissus qui se trouvent dessous). Une autre cause peut être l'utilisation d'un vaccin trop froid ou le fait de ne pas masser le point d'injection. Si nous identifions une telle boule quelques jours après l'injection, nous pouvons généralement l'éliminer par l'application locale de crèmes provoquant une hyperémie (substances camphrées ou mentholées), et elle se résorbe sans trace.


Absorption transdermique


De nombreux agents sont absorbés par la peau s'ils sont appliqués sur l'épiderme. Il y a des produits (par ex. certaines substances contre les parasites) qui doivent être mis en goutte sur la peau. L'ingrédient actif se répand à la surface de la peau et/ou est absorbé par celle-ci. Une fois dans la circulation sanguine il exerce son effet dans tout le corps.
L'absorption transdermique a cependant ses dangers.

 

Certains produits attaquant les parasites ne peuvent pas être utilisés sur les pigeons, car s'ils sont absorbés par la peau, l'agent actif provoque un empoisonnement, voire la mort. Ces substances peuvent être absorbées par la peau d'une personne de la même manière, et nous devons donc toujours utiliser des matériaux de protection (gants en caoutchouc, masque facial), si, par exemple, nous pulvérisons de tels produits dans un colombier vide !
 

Please reload

Posts à l'affiche

Empoisonnements

May 22, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents

May 22, 2020

April 29, 2020

Please reload

Rechercher par Tags