Tester la descendance

Tester la descendance

Alan Wheeldon

Trad. M.Maindrelle

Il existe un vieux dicton dans le monde colombophile qui dit que le concours est d'argent mais que la reproduction est d'or. Il essaie de convaincre le colombophile qu'il doit produire avant de pouvoir trouver de bons voyageurs. Si vous voulez trouver de façon régulière de bons voyageurs, vous devez trouver des couples de reproducteurs qui les produiront sur un rythme régulier. La seule façon d'y parvenir est de tester continuellement les couples d'élevage pour leur capacité à produire des vainqueurs. Bien souvent les colombophiles ne mettent pas suffisamment l'accent sur cette stratégie. Ils semblent penser que la course est d'or et que l'élevage est d'argent. Ils placent les concours en premier et la reproduction en second. On peut arriver très simplement à cette conclusion en visitant leurs colombiers. Vous remarquerez qu'ils possède une grande équipe de course, typiquement, par exemple, 24 à 40 mâle au veuvage, le même nombre de femelles et peut-être 4 à 8 couples de naturels pour les courses les plus longues.

Toutefois, lorsque vous visitez leur colombier d'élevage, ils ont généralement, seulement 8 à 12 couples. Ces chiffres sont une généralisation pour illustrer mon point de vue, mais l'habitude générale au sein de la population des colombophiles est d'avoir beaucoup plus de voyageurs que de reproducteurs.

Le problème avec çà est que beaucoup d'amateurs vont ensuite produire une tournée de pigeonneaux de leur équipe de voyageurs avant que la saison de concours des vieux pigeons commence, et une tournée de leurs reproducteurs. Cela signifie que la majorité de leur prochaine génération de voyageurs vient de leur équipe de voyageurs. Mais beaucoup de pigeons dans cette équipe n'ont pas été testés sur beaucoup de concours. Certains sont des yearlings qui ont juste fait une saison bonne et le plus souvent moyenne en pigeonneaux. Leurs performances en tant qu'adultes ne sont pas connues.

Les colombophiles vont également élever des jeunes hors de plusieurs voyageurs qui finiront par se perdre ou simplement ne remporter aucun résultat correct, des pigeons sur lesquels il est difficile de baser les fondations de votre colombier. Cette stratégie d'élevage va déboucher sur le fait que la majorité de l'équipe de la prochaine génération sera issue de pigeons non expérimentés. Si vous faites cela, votre colombier ne progressera pas. En fait, il finira par reculer en qualité.

Bien sûr, les amateurs vont élever quelques jeunes de leur colombier de reproduction, et il doit bien y avoir avoir quelques pigeons dans leur équipe de voyageurs qui méritent d'élever un ou deux jeunes, mais pas assez.

Une meilleure stratégie d'élevage consiste à garder au moins autant de reproducteurs que de voyageurs. Donc, si vous avez 20 mâles et 20 femelles veufs, vous devriez garder 20 couples de reproducteurs. Vous devrez ensuite les tester comme vous le ferez avec votre équipe de course. Mais vous devez les tester en tant qu'éleveurs. N'élevez pas sous votre équipe de voyageurs avec l'intention de garder leurs jeunes. Elevez 3, ou si possible 4 tours, sous vos reproducteurs. Vous pouvez bien sûr transférer les œufs de vos reproducteurs sous vos voyageurs pour accélérer les choses. Si vous ne pensez pas pouvoir gérer autant de pigeonneaux réduisez le nombre. Mais la chose importante à retenir est de toujours garder un nombre d'éleveurs, proportionnellement élevé par rapport à votre équipe de course. De plus, en n'élevant pas sous vos voyageurs, ou du moins seulement chez ceux qui ont fait leurs preuves, cela permettra de libérer de l'espace dans votre colombier. Cet espace sera rempli par les jeunes issus de vos reproducteurs.

Lorsque vous avez enfin votre équipe de jeunes, jouez les en tant que pigeonneaux. Le processus de sélection devrait commencer immédiatement. Retirez ceux qui présentent des signes de faiblesse, tels que les malades, ou ceux qui reviennent constamment en retard d'un concours. Cela permettra de réduire à nouveau votre équipe de jeune. Tous les pigeonneaux nés plus tard qui manqueront le début de la saison des jeunes peuvent être entraînés et engagés dans les courses de fin de saison s'il y en a Si ce n'est pas possible alors entraînez les et vous les testerez comme yearlings l'année suivante.

La seconde année, élevez encore 3 ou 4 tours de vos reproducteurs et testez les pigeonneaux. Vous aurez également des yearlings voyageurs provenant de l'élevage de l'année précédente hors des mêmes reproducteurs. Ainsi, vous testerez environ 16 pigeons, 8 yearlings et 8 pigeonneaux issus de chaque couple. À ce moment les yearlings devraient commencer à montrer leur vraie valeur dans l'équipe de course. À la fin de cette deuxième saison de course, faites le bilan et débarrassez-vous de ces couples reproducteurs qui n'ont rien montré de consistant. Débarrassez vous aussi de leur progéniture. Gardez les couples qui ont engendré des vainqueurs. Achetez dans de nouvelles paires de reproduction pour remplacer les mauvais. Puis réessayez.

Vous testez maintenant les éleveurs comme vous le feriez pour les voyageurs. Les voyageurs doivent gagner. Les éleveurs doivent produire des vainqueurs. Certains d'entre vous penseront sans doute que c'est trop dur. Certains pigeons ne produisent des vainqueurs qu'avec le compagnon correct. La question que vous devez vous poser est de savoir si vous voulez vraiment jumeler chaque mâle à chaque femelle de votre colombier juste pour savoir si c'est vrai. Je ne pense pas. Si vous avez 12 paires de reproducteurs par exemple, vous devrez essayer 12 x 12 = 144 combinaisons. Cela devrait vous prendre environ 12 ans. Même dans ce cas, tout pourrait être vain car peut-être qu'aucun d'entre eux ne produira quoique ce soit de correct quelque soit le pigeon auquel il a été accouplé.

L'autre aspect est que vous ne voulez pas de gènes qui ne peuvent pas apparaître dans la prochaine génération. Vous voulez des gènes dominants qui seront transmis de génération en génération. Vous ne désirez pas que les gènes nécessitant des combinaisons plus faibles, double récessives, se montrent. C'est parce qu'ils seront probablement débordés par les gènes dominants et disparaîtront dans les générations suivantes. Vous avez besoin de mâles qui élèvent des vainqueurs avec n'importe quelle femelle à laquelle ils sont jumelés, et des femelles qui élèvent des gagnants avec n'importe quel mâle. Ces super-éleveurs existent. De temps en temps, vous tombez sur un pedigree avec les mots «a élevé des vainqueurs avec 4 femelles différentes» ou « élève des champions avec chaque mâle auquel elle est accouplée».

Vous devez identifier ce type de pigeons et les introduire dans votre colombier. La seule façon de le faire est de tester autant de couples de reproducteurs que possible. , J'entends déjà beaucoup d'entre vous déclarer «Mais je teste déjà mes pigeons d'élevage». Mais combien de pigeonneaux prenez-vous de votre équipe de reproducteur ? La plupart des amateurs prennent seulement un tour et comptent sur leur équipe de voyageur pour fournir la majeure partie de leur équipe de jeunes. Ce n'est pas assez.

Regardez simplement comment vous évaluez la valeur de votre équipe de course. Quand vous les testez, vous leur donnez environ 10 concours en tant que pigeonneaux, puis peut-être 15 en tant que vieux. Cela signifie qu'ils ont 25 occasions de faire leurs preuves. Avec les reproducteurs, si vous ne prenez qu'un tour, elles n'ont que deux chances, avec les deux œufs, de prouver qu'elles peuvent produire des vainqueurs. Cela pourrait être encore moins si vous jouez au veuvage classique, comme un ou les deux les oeufs pourraient être des femelles. Avec cette stratégie, l'amateur ne met pas suffisamment l'accent sur le test de son équipe d'éleveur. Le résultat de ceci est que les reproducteurs doivent être gardés pendant plusieurs années pour découvrir leur possible potentiel. C'est une perte de temps. Voulez-vous vraiment garder un colombier plein de reproducteurs pendant trois ans ou plus juste pour découvrir qu'ils ne peuvent pas produire d'assez bons pigeons? Vous avez besoin d'un moyen d'accélérer le processus. Vous devrez être en mesure d'obtenir 4 tours, ou en d'autres termes 8 jeunes, de chaque paire de reproducteurs dans la première année, puis 8 autres dans la deuxième année. Peut-être plus si vous déplacez les oeufs sous l'équipe de course. Vous pouvez ensuite tester tous ces voyageurs comme des jeunes et yearlings. Tous les pigeonneaux élevés plus tard qui ne font pas les concours de jeunes peuvent être entraînés et joués comme yearlings l'année suivante. Cela vous donne 16 pigeons sur deux ans avec lesquels juger la valeur de chaque paire d'élevage pour voir si elles vont produire des pointeurs.

Cela améliorera-t-il vos performances? Regardons l'exemple d'un amateur qui utilise déjà cette stratégie pour tester vigoureusement leur reproducteurs. Kipp et fils, le colombier champion d'Allemagne, met beaucoup l'accent sur l'élevage. Ils testent la progéniture. Ils testent et remplacent continuellement les pigeons de leur colombier d'élevage, ne gardant que ceux qui reproduisent bien. Ils pratiquent ainsi. Ils élèvent 8 jeunes de chaque couple de reproducteurs la première année et 8 autres la deuxième année. Ils testent ces jeunes pour voir s'ils peuvent faire des prix de tête et ceux qui sont toujours en retard sont retirés de l'équipe, et ceux qui ne volent pas assez bien comme yearlings sont également supprimés. Ensuite, le couple qui a engendré ces voyageurs inférieurs est éliminé, et un nouveau couple est mis à leur place. Cela signifie que chaque année, ils peuvent renouveler une grande partie de leur équipe de reproducteurs. Comme ils identifient de plus en plus de paires d'élevage qui génèrent constamment des vainqueurs, au fil du temps ils devront remplacer de moins en moins de couples. En fin de compte, leur but est d'avoir un colombier rempli de reproducteurs qui élèvent un fort pourcentage de pigeons pointeurs.

Cela a-t-il amélioré les résultats de course de ce colombier? Voici les résultats de Kipp et fils depuis qu'ils ont commencé à utiliser cette stratégie de sélection pour leurs reproducteurs: 3 x 1ers Internationaux, 8 x 1er National, 7 x 1ers Champions Marathon , 2 x 1er As Pigeon National, 1 x 1er As pigeon international. En outre, voici juste un échantillon de leurs résultats internationaux: Perpignan 1, 3, 3, 3, 4, 5, 5, 5, 9 jusqu'à 5 574 pigeons; Marseille 1, 3, 6, 7, 8, 9, jusqu'à 16 784 pigeons ; Dax 2, 3, 3, 3, 4, 8, jusqu'à 11 807 pigeons ; Pau 3, 3, 7, 7, jusqu'à 8263 pigeons; Barcelone 1, 3, 4, 5, 5, 5, 9, 10, jusqu'à 24 139 pigeons .Je pense que nous pouvons convenir que les tests de descendance, en testant vos reproducteurs rapidement et continuellement, devraient améliorer considérablement vos résultats en concours en fournissant une équipe d'éleveurs qui engendreront une forte proportion de pointeurs .

En utilisant cette stratégie, et en faisant votre élevage 'd'or', vos résultats de course se tourneront également vers l'or.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Rechercher par Tags
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
Logo Aviator's Loft - Racing pigeons - Pigeons voyageurs - Colombophilie - Beyers - Alimentation pigeons voyageurs - Racing pigeons food
PIR3 logiciel de Gestion de colombier
PIGEN pigeon genetique
mapp.jpg