«Baytril» - Mythes et réalités

5 Jan 2019

«Baytril» - Mythes et réalités
Dr Colin Walker

BSc, BVSc, MRCVS, MACVSc (santé aviaire)

© Traduction Martial Maindrelle

 


 

 

La plupart des colombophiles sont familiers avec le médicament «Baytril» . Dans certains milieux, il a acquis la réputation de «tout guérir». Pourtant, de tous les médicaments disponibles pour les colombophiles, c'est celui qui est le plus souvent utilisé à tort - Habituellement, au mauvais dosage et souvent dans la mauvaise indication. Bien utilisé il peut être, par contre, un médicament très utile. Alors, quels sont les faits?

Qu'est-ce que le Baytril?


«Baytril» est le nom de marque d'un antibiotique appelé l'enrofloxacine. Il est disponible sous forme de comprimés, sous forme d'injection et aussi sous forme d'un sirop. Le sirop peut être donné directement dans la bec ou dissous dans l'eau potable. L'enrofloxacine est également vendu sous d'autres marques en Australie, notamment «Enrotril. Toutes les marques du sirop d'enrofloxacine en Australie ont la même force. "Enrotril 'et' Baytril sous forme de sirop contiennent tous les deux de l' enrofloxacine à 25mg/ml et sont donc identiques d'un point de vue thérapeutique. L'enrofloxacine appartient à un groupe d'antibiotiques appelés fluoroquinolones. Un autre antibiotique du même groupe, utilisé davantage outre-mer est la ciprofloxacine, qui est souvent abrégé en «cipro» par les colombophiles.

Qu'elle est l'action de ces antibiotiques?


Les antibiotiques fluoroquinolones telles que l'enrofloxacine (par exemple: «Baytril» et «Enrotril ') et la ciprofloxacine agissent principalement en interférant avec la fonction d'une enzyme appelée ADN gyrase qui est nécessaire à une bactérie pour se répliquer. Ces antibiotiques ont une excellente activité contre les mycoplasmes (le principal agent de la maladie des sacs aériens'). En outre, ils sont efficaces contre la plupart de ce qu'on appelle les bactéries gram-négatives qui comprennent les Salmonelles (qui provoquent la maladie appelée Paratyphose) et E. Coli.

 

Ils sont, cependant, moins efficaces contre ce qu'on appelle les bactéries «Gram-positives» telles que le Streptococcus - Le «Baytril» est donc un mauvais pour ce type d'infection). Les fluoroquinolonesont également une certaine activité anti-Chlamydia. La chlamydia est l'agent qui provoque les yeux humides, les caroncules nasales sales et les infections plus profondes des voies respiratoires y compris celles des sacs aériens. Bien que le traitement des infections à Chlamydia avec des fluoroquinolones puisse éliminer les signes cliniques, ce groupe de médicaments n'est pas aussi efficace sur la suppression des organismes que d'autres antibiotiques comme la doxycycline.

 

Par ailleurs le "Baytril" n'a pas d'action contre les champignons, virus, parasites ou chancre.

La dose correcte


La dose correcte du «Baytril» chez les oiseaux est de 10-30mg/kg en deux prises par jour. Le dosage du «Baytril» et de toutes les autres marques de sirop d'enrofloxacine en Australie est 25mg/ml. Ceci signifie que la dose moyenne pour un pigeon est de 0,2 - 0,6 ml de sirop par oiseau deux fois par jour ou 5-15mlspar litre d'eau.

Auparavant des doses plus faibles étaient recommandées, mais ces doses ont été trouvées trop faibles pour être efficaces contre la plupart des infections.
 

Problèmes avec l'utilisation du «Baytril»

 

Traiter avec des pigeons avec du « Baytril » , même des pigeons sains, pendant plus de 4 jours entraîne presque invariablement une infection à levures (souvent appelé «muguet»). Il y a toujours un faible nombre de levures dans le corps de pigeons. Leur prolifération est tenue en échec par les 'bonnes' bactéries présentes dans l'intestin. Le «Baytril» tue beaucoup de ces bonnes bactéries. Sans rien pour limiter leur croissance les levures se multiplient rapidement, menant à l'élaboration de fientes verdâtres et parfois aqueuses et potentiellement une perte de forme pour concourrir.


Traiter des jeunes pigeons en pleine croissance avec «Baytril» peut déformer de façon permanente leur articulations. Le «Baytril» peut interférer avec le dépôt du cartilage à la surface des articulations des pigeonneaux en croissance conduisant à une déformation permanente. Cet effet secondaire est dose dépendant et donc les jeunes pigeons, et en particulier ceux encore au nid, devraient être traités uniquement avec une extrême prudence et, évidemment, seulement si cela est nécessaire. Lorsqu'on les traite, le médicament doit être dosé avec précision.


Traiter les femelles qui sont sur le point de pondre avec «Baytril» entraîne souvent la mort des embryons dans les œufs


Le traitement des infections fongiques chez les pigeons avec «Baytril» les aggrave.


Traiter des pigeons malades avec «Baytril» en l'absence de diagnostic précis peut faire perdre du temps pour traiter le vrai mauvais problème alors que la maladie progresse et ceci peut ensuite interférer avec les résultats des tests lorsque le test est fait.


Traiter des pigeons avec du 'Baytril ' ne fait pas partie d'un programme de gestion médicale d'une colonie de pigeons voyageurs À divers moments de l'année, le médicament est utilisé pour prévenir ou contrôler une maladie et préparer les oiseaux pour les concours, etc "Baytril" n'est pas utilisé de cette façon. Il n'a aucune propriété préventive, et il tue tout simplement des organismes qui sont sensibles à son action au moment du traitement. Si les pigeons sont réexposés à ces organismes ne serait ce qu'un jour après l'arrêt du traitement ils seront ré-infectés.

 

J'ai récemment eu un amateur qui m'a informé que chaque année, à l'approche des concours, il donne à «Baytril» son équipe de course à raison de 1 ml pour 1 litre d'eau pendant 10 jours et il estime que cette cure est «essentielle» pour avoir des succès. L'utilisation de ce médicament de cette manière n'a aucun effet en dehors de satisfaire l'amateur lui-même.

 

Au moment de la rédaction de cet article, nous sommes environ 8 semaines avant que les concours ne commencent à Victoria. Un autre amateur m'a appelé récemment. Il m'a expliqué qu'il avait donné à son équipe de course en préparation des concours, un long traitement de doxycycline puis un long long traitement de sulfamides AVS (un autre mélange d'antibiotiques). Le but de son appel téléphonique était de me demander s'il devait maintenant donner un traitement de longue durée de Baytril. J'ai trouvé cet appel plutôt décevant. Depuis des années les vétérinaires publient des programmes très médiatisés de programme de soins d'avant-concours. Cela montre combien certains amateurs ont une dépendance vraiment déraisonnable aux antibiotiques. Bien qu'ayant donné toutes ces cures antibiotiques, cet amateur n'avait même pas traité ses pigeons pour les maladies parasitaires communes, et n'avait pas fait effectuer de test sur oiseaux pour voir si des médicaments étaient en effet nécessaires et apparemment il n'avait pas l'idée de demander plus tôt des conseils à un vétérinaire aviaire.

Quand utiliser «Baytril»?


La première chose à dire est que «Baytril» est un médicament d'ordonnance qui doit être utilisé uniquement après avoir parlé au vétérinaire qui vous l'a prescrit d'une manière appropriée. Il est intéressant de noter qu'il existe de lourdes sanctions pour les vétérinaires qui fournissent de tels médicaments sans s'assurer de son utilisation correcte. Une prescription adaptée ne signifie pas se fier à l'examen d'un autre oiseau avec un problème non lié 6 mois plus tôt. Les Agents du ministère des Services à la personne peuvent se faire passer pour des colombophiles et tenter d'acheter des médicaments sur ordonnance chez un vétérinaire dans le but de s'assurer d'une prescription correcte. Un vétérinaire de haut niveau a écrit un jour que les amateurs qui demandent à un vétérinaire de leur prescrire ce genre de médicaments d'une façon inappropriée doivent être également prêts à payer l'amende qu'il peut encourir et de le soutenir lui et sa famille jusqu'à ce qu'il soit autorisé à pratiquer de nouveau.

Beaucoup de colombophiles veulent seulement des médicaments, même s'ils sont assez chers, mais sont réticents à payer pour obtenir des conseils vétérinaires sur la façon correcte d'utiliser ce médicament. "Baytril" est un bon exemple de cela. Il s'agit d'un médicament coûteux. En Australie, une bouteille de 100ml coûte environ 80 $. À la dose moyenne de 10 ml / L et sur la base d'un apport d'eau moyen de 45ml par pigeon par jour, cela coûte environ 40 $ par jour pour traiter 100 oiseaux. Un traitement de 5 jours coûte 200 $. Pour traiter 300 oiseaux cela coûterait 600 $. Personnellement je voudrais vérifier avec un vétérinaire si ce traitement qui me coûte si cher vaut vraiment la peine et qu'il va vraiment bénéficier à mes pigeons.

Sur une note plus légère, la plupart des amateurs ont des relations à long terme avec leur vétérinaire et il est important pour ce vétérinaire que l'utilisation qui est faîte des médicaments prescrits soit appropriée.. Il est de bon sens et logique que "Baytril" soit habituellement utilisé quand une infection sensible à son action a été diagnostiquée et en particulier si d'autres alternatives moins chères sont supposées être moins efficaces. Habituellement, si des oiseaux sont infectés ils sont séparés et traités individuellement avec le sirop dans le bec. S'il existe des preuves que la maladie s'est propagée à plus de 10% de la colonie le traitement sera donné par l'eau de boisson. Il est utile de répéter que «Baytril» n'est pas un médicament de première intention dans le traitement des infections respiratoires causées par Chlamydia parce que même si'il tend à réduire les symptômes en rendant aux pigeons une meilleure apparence, il n'est pas aussi efficace pour le nettoyage de l'organisme que d'autres antibiotiques comme la doxycycline et provoque des "dommages collatéraux" en tuant un grand nombre de bonnes bactéries. De plus, seulement environ 15% des souches de streptocoques (une cause d'infection bactérienne chez les pigeons) sont sensibles au «Baytril» et ce n'est donc pas un bon choix pour ce type d'infection.

«Baytril» est cependant largement distribué à travers tout l'organisme et possède de bonnes propriétés de pénétration tissulaire. Il est réellement pensé pour atteindre des concentrations tissulaires supérieures aux concentrations sanguines. En raison de cette propriété, il est un antibiotique de choix pour les infections bactériennes gram-négatives (Salmonella, en particulier) et certaines infections respiratoires dues notamment à Mycoplasma.

Comme toujours, il vaut mieux prendre un peu de temps avec un vétérinaire et dépenser de l'argent sur le diagnostic pour voir si un antibiotique est une partie de la réponse dans la lutte contre un problème de santé et aussi pour voir si l'antibiotique prescrit doit être «Baytril» ou non.

 

Please reload

Posts à l'affiche

Empoisonnements

May 22, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents

May 22, 2020

April 29, 2020

Please reload

Rechercher par Tags