Pensées sur la sélection

Pensées sur la sélection

Steven van Bremen

© Traduction Martial Maindrelle

La sélection est le moyen le plus important à notre disposition pour améliorer la qualité de notre population, génération après génération. D'année en année, nous pouvons réaliser de meilleurs résultats au moyen d'une sélection précise. L'évaluation est basée en premier lieu sur les résultats dans le panier avec les pigeons voyageurs, mais il existe de nombreuses possibilités qui nous permettent de détecter la performance de nos pigeons sur la base de l'apparence et du comportement. Comme je l'ai déjà expliqué les qualités du standard actuel ne sont d'aucune aide pour autant que la sélection des pigeons soit concernée. Cette norme favorise clairement les pigeons lents. L'accent doit être mis sur les pigeons champions, le type le plus rapide si l'on souhaite élever des pigeons compétitifs.

"De Zwarte Baron" a été élevé hors de "De Schonen" (fils de "Het Boerke") et une femelle

pure Houben. Son frère "Black Magic" a remporté les 2e et 4e dansun concours de fond

national et son demi-frère a donné les 4 premiers du concoursnational de Hanovre au Danemark

. "De Zwarte Baron" a produit un 1er national etun vainqueur provincial. Sa fille "Gisèle" produisit

des jeunes qui remportèrent 2e, 4e, 5e, 6e, 9e, soit dans des courses nationalesou dans les

compétitions d'As pigeons nationaux. Sa fille donna pour M. Willem de Bruijn de Reeuwijk

le 2ème Nat. As jeune 1998.

Il y a quelques caractéristiques extérieures qui sont communes à chaque pigeon de classe. Ce sont en premier lieu, la ténacité qui se lit sur l'expression de la face, l'intelligence, la plupart du temps le regard pénétrant, l'élasticité des muscles, une vitalité extraordinaire et la puissance physique qui a parfois quelque chose à voir avec un grand corps. Presque tous les pigeons de classe ont sans exception des yeux avec de petites pupilles, à la lumière on peut voir que la surface totale de l'iris est richement pigmentée et pleine de couleurs. On voit ces caractéristiques chez la plupart des excellents voyageurs. En ce qui concerne les autres détails extérieurs, ils sont aussi différents les uns des autres comme par exemple chez les athlètes aux Jeux Olympiques. Quand nos pigeons ont été correctement préparés, le meilleur outil de sélection est et reste le panier de concours. Néanmoins, l'observation approfondie de vos pigeons basée sur des compétences spécifiques joue un rôle sérieux dans la sélection. Lorsque nous voulons améliorer tout cela par le biais de la reproduction, un proverbe bien connu s'applique: «Celui qui veut vérifier le fond d'une boîte, se prendre souvent le couvercle sur le nez ». Nous devons prendre conscience qu'il existe une certaine corrélation entre les différentes propriétés qui, selon leur nature, jouent leur rôle bénéfique ou délétère.

De telles corrélations sont: Vitalité: quand la vitalité augmente, le métabolisme de l'organisme augmente automatiquement; il est facile d'entrer en forme, de rester en forme plus longtemps et la capacité de récupération est meilleure. Mordant: le mordant va toujours avec les petites pupilles en relation avec le système nerveux. Ci-dessus nous avons donc des corrélations positives. Plumes: un plumage trop riche est une propriété qui est généralement transmise avec la lenteur. Aile: une aile en forme de pelle est synonyme de lenteur. Structure osseuse: une ossature trop épaisse est également un facteur de ralentissement. Ici il s'agit de corrélations négatives.

On ne doit pas perdre de vue ces corrélations au cours de la saison de reproduction et de nombreux autres exemples peuvent ainsi être ajoutés. Plus tôt j'ai écrit sur l'hérédité des différentes propriétés. Ainsi, nous pouvons diviser les propriétés qui nous intéressent en deux groupes: celles qui sont additives et celles qui sont non additives. Pour améliorer la qualité de ces caractéristiques il faut en permanence chercher des pigeons supplémentaires dans d'autres colombiers qui sont meilleurs que les nôtres au moins en ce qui concerne le caractère, l'intelligence, etc Cela nous permet d'améliorer les caractéristiques mentionnées de nos pigeons. Que tout ceci n'est pas facile peut être illustré par le fait que depuis plus de 25 ans, j'ai été très occupé sur mon propre colombier à améliorer la qualité du muscle parce que je trouve cette caractéristique particulièrement importante. Pourtant, la qualité des muscles de la poitrine de mes pigeons n'est pas aussi bonne que je le voudrais, mais elle est tout de même meilleure que chez d'autres amateurs qui n'accordent pas la même valeur à cette propriété.

Le pouvoir de transmission des caractéristiques non additives peut être rapproché autour de la vitalité. D'après mes recherches elles ne sont pas transmises d'une façon sûre. Cela peut sembler être un paradoxe. Là encore, le proverbe déjà cité s'applique lorsque l'on veut améliorer deux groupes en même temps lors de notre travail d'amélioration technique. C'est pourquoi nous devons maintenir le nombre de propriétés que nous estimons importants à un niveau minimum de sorte que l'amélioration devient perceptible. Beaucoup d'expérience et de savoir-faire sont nécessaires pour sélectionner, par exemple pour les propriétés les plus importantes.

Personnellement, je considère les caractéristiques suivantes comme mon objectif final primordial: 1. Le Mordant et la capacité de voler sur une distance donnée; 2. L'Intelligence; 3. La Vitesse; 4. La qualité du muscle. Bien sûr, je m'efforce aussi d'améliorer la vitalité et les caractéristiques associées. J'essaie d'améliorer les caractéristiques principales mentionnées ci-dessus par accouplement des meilleurs avec les meilleurs. Cependant, je ne cherche pas à améliorer les caractéristiques qui sont regroupées autour de la vitalité par le biais de la sélection, mais plutôt par des croisements plannifiés.

Pour cela le principe est le suivant: les caractéristiques qui sont passées d'une manière additive sont mieux améliorées par une sélection continue et si nécessaire par croisement avec une autre souche d'excellente qualité. Le système d'élevage est ici: accoupler le meilleur avec le meilleur.

Les caractéristiques non additives sont élevées au niveau souhaité par des croisements correctement appliqués. C'est une opinion répandue en zoologie qu'une sélection régulière sur la base de certaines caractéristiques additives conduit à une diminution de la variation. La diminution de la variation génétique conduit à une réduction de l'effet de sélection. Plus nous nous approchons du plafond, moins les progrès seront remarqués. Nul doute que ce principe sera correct, mais ce plafond est toujours encore assez loin, raison pour laquelle nous pouvons toujours continuer à améliorer. Dans cet esprit je voudrais me référer à l'extraordinaire et surdéveloppé muscle du Piétrain, le cochon de la campagne belge. Ceci étant ce thème n'est pas directement un danger pour nos amateurs, parce que nous n'atteindrons pas le plafond si vite dans ces domaines (qualité musculaire, intelligence, vitesse, mordant). Tant que seulement 1-2% de nos pigeons possèdent à la perfection ces caractéristiques si importantes nous n'avons rien à craindre. Il y a souvent des divergences d'opinion en zoologie sur ce qui est vraiment le plus précieux: un produit excellent issu d 'une famille faible, ou un spécimen moyen issu d'une célèbre famille? Il est généralement dit qu'il est préférable de choisir un membre moyen d'une bonne famille pour la reproduction au lieu d'un 'soudain' excellent sujet d'une faible famille. Je pense que toutes les propriétés importantes doivent être examinées à partir de ce point de vue, indépendamment de savoir si elles sont transmises d'une manière additive, ou non additive. C'est le facteur déterminant! Quand je serai placé devant un tel choix difficile, je répondrai comme suit: «Quand je choisis d'acheter un animal, qui est très précieux pour ses caractéristiques additives, à des fins de reproduction je choisis ce très bon sujet, indépendamment de la famille dont il vient. Cependant, quand je veux mettre l'accent sur les caractéristiques non additives, je base mon choix sur le pedigree de la famille, c'est à dire que je choisis plutôt un individu moyen d'une bonne famille. Lorsque j'achète un pigeon, il doit être en premier lieu excellent dans ces caractéristiques additives. Quand je pense à croiser je dois encore une fois, sans penser à la famille, sélectionner un matériel qui montre la meilleure combinaison appropriée pour ce croisement. Cela ne dépend pas de la qualité de la famille, mais plutôt de la pertinence de la famille dans les combinaisons de croisement. Par conséquent, il existe trois variantes dans trois situations différentes». Il doit être clair dans ce chapitre que la bonne gestion et surtout une vue d'ensemble est nécessaire pour la sélection. C'est une tâche qui exige toujours de l'attention quand on veut accomplir quelque chose de grand et de durable. C'est pourquoi je suis convaincu que les amateurs qui recherchent le succès liront avec beaucoup d'attention toutes les pensées émises dans ce chapitre!

Steven van Breemen Copyright 1998. Tous droits réservés. La reproduction en totalité, en partie, sous quelque forme ou le support, sans l'autorisation expresse écrite de Steven van Breemen, est interdite.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Rechercher par Tags
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
Logo Aviator's Loft - Racing pigeons - Pigeons voyageurs - Colombophilie - Beyers - Alimentation pigeons voyageurs - Racing pigeons food
PIR3 logiciel de Gestion de colombier
PIGEN pigeon genetique
mapp.jpg