Gène de performance DRD4

12 Feb 2019

Gène de performance DRD4

Dr LANCKRIET/ Dr LANNEAU

 

 

Le gène récepteur de dopamine type 4 (DRD4) a une influence scientifiquement prouvée sur la performance des pigeons voyageurs.

Un nouveau gène a été découvert. Le gène du récepteur de la dopamine qui montre une influence très nette sur la capacité de course. Les récepteurs de la dopamine sont trouvés dans le cerveau et ont la fonction de transférer les signaux de la dopamine dans des zones spécifiques à l'intérieur du cerveau.

Les variations de ce gène ont été associées chez les humains et les animaux avec des traits de caractère et certaines capacités mentales. Chez l'être humain par exemple ce récepteur a été associé à la créativité, plus ou moins de sensibilité pour la dépression, etc.


Dans une étude récemment publiée dans la revue scientifique ''Animal Genetics'' un certain nombre de variations ont été trouvées dans ce gène du récepteur de la dopamine de type 4 chez les pigeons voyageurs. Deux étaient pertinentes pour la performance de course. Cette influence a été trouvée sur les concours de toutes distances, mais la différence était seulement statistiquement significative sur les courses de vitesse et de moyenne distance . Dans cette étude, 1380 rapports de course ont été pris en compte. (Proskura et al, 2015)


La variante CCCC a été associée à la moyenne la plus faible des performances de course. Les variantes CTCC et CCCT avaient des moyennes plus élevées (statistiquement significative); et la variante CTCT avait très clairement une très haute moyenne dans les performances de course. Cela a été significativement prouvé sur les concours de vitesse et de demi-fond. Concernant la longue distance la moyenne était plus élevée, mais cela ne pouvait pas être prouvée statistiquement. Plus de recherche devrait donner davantage de clarté à ce sujet.


D'après ce que nous observons et suspectons cette influence serait également présente pour les plus longues distances, puisqu'un gène TT homozygote a été trouvé chez un 1° As pigeon de Grand fond en Belgique, alors que cela n'avait jamais été trouvé auparavant, même dans la grande étude parue dans 'Animal Genetics' . Il est certain que la variante CT se trouve beaucoup plus chez les As pigeons.

Il est clair que la recherche sur l'ADN nous aide à en savoir davantage sur la véritable qualité génétique des pigeons de course, à côté des performances, des pedigrees et des caractéristiques externes. C'est en tout cas très certainement le cas en ce qui concerne l'élevage.

 

(source)

Polymorphism in dopamine receptor D4 gene is associated with pigeon racing performance

Witold Stanisław Proskura*, Jakub Kustosz*, Andrzej Dybus* and Ruben Lanckriet

Animal Genetics Volume 46, Issue 5, pages 586–587, October 2015 DOI: 10.1111/age.12328

 

Dr LANCKIET/ Dr LANNEAU

PiGen vof

 

Quelques pigeons possédant le gène DRD4 au colombier Aviator's Loft

 'Olympic Cannonball' CCCT

 

'Olympic Nico' CCCT

 

 Lemmy CCCT

 

 Cassini CCTT

 

 Pioneer CCTT

Please reload

Posts à l'affiche

Empoisonnements

May 22, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents

May 22, 2020

April 29, 2020

Please reload

Rechercher par Tags