Les probiotiques - quelle fréquence?

26 Feb 2019

 

 

Les probiotiques - quelle fréquence?

 

Dr Zolt Talaber

Trad. M.Maindrelle

 

 

Je me demandais si 'inonder' ou perturber l'intestin et l'environnement intestinal avec des probiotiques à une fréquence régulière ne fait pas autant de mal aux oiseaux que de leur donner régulièrement des antibiotiques?

Les probiotiques sont des produits qui contiennent des bactéries intestinales utiles (entérocoques, lactobacilles) sous une forme capable de prolifération. Administrés par voie orale, ces germes bénéfiques atteignent le système intestinal et commencent à proliférer, rajeunissant la flore normale, qui, pour une raison ou une autre, a diminué.


Les bactéries utiles dans l'intestin effectuent des tâches essentielles pour la santé du système hôte:
 
    * Elles aident à la digestion et à l'assimilation des nutriments en les cassant avec leurs propres enzymes.
    * Elles produisent des substances utiles, y compris les vitamines B et K.
    * Elles régulent les bactéries pathogènes.

Cette dernière fonction est extrêmement importante et nécessaire, car elle touche principalement les salmonelles et les bactéries E. coli.


Il y a deux voies par lesquelles les bactéries intestinales ont un effet protecteur. Tout d'abord, par leur métabolisme, elles produisent un environnement légèrement acide autour d'elles, ce qui n'est pas favorable à la prolifération des bactéries Salmonella et E. coli. Deuxièmement, la quantité de bactéries intestinales qui prolifèrent de manière adéquate représente une barrière mécanique contre les agents pathogènes . Elles recouvrent la paroi de l'intestin et ses villosités en un certain nombre de couches, et elles rendent ainsi plus difficile l'accès ou la pénétration dans la paroi intestinale pour les salmonelles et des bactéries E. coli, déjà atténuées par l'environnement acide.


Ceci étant les probiotiques ne doivent pas être utilisés plus que nécessaire. Premièrement, il est inutile de les administrer trop souvent, d'autre part, ces produits contiennent généralement des vitamines, dont la surdose peut conduire à la maladie. Néanmoins, contrairement aux antibiotiques, il est utile de les donner de façon régulière tout au long de l'année, une ou deux fois par semaine. (En plus de cela, leur utilisation est conseillée pour les 4-5 jours qui suivent des traitements antibiotiques ou d'autres produits bactéricides.)

Un grand nombre de bactéries intestinales utiles résident dans le système intestinal des pigeons sains.. Elles-mêmes ou leurs produits métaboliques représentent une proportion importante des fientes, soit environ 30-40% (!). Ils se reproduisent dans l'intestin sur une base continue, et pourtant leurs stocks doivent être rafraîchis régulièrement.

 

Premièrement, nous les détruisons avec des produits divers, notamment les antibiotiques, bien que leur nombre soit également réduit par certains extraits naturels de plantes (par exemple l'huile d'origan, l'ail).

 

Deuxièmement, toutes les populations enfermées vieillissent naturellement et sont soutenues par un apport extérieur. Ce n'est pas différent pour les résidents de l'intestin. Comme leur durée de production est d'environ une demi-heure, soit une fraction de celle de l'homme, rafraîchir le stock une ou deux fois par semaine avec des probiotiques ne semble pas excessif.

 

Troisièmement, la composition de la population des bactéries intestinales varie quand l'alimentation est changée; par exemple, si nous échangeons quelques-uns des petits pois pour des carottes, des souches différentes vont proliférer au détriment des autres. Dans ces cas de figure, l'aide extérieure est la bienvenue, donnant aux souches qui seront dominantes une occasion de proliférer.


Naturellement, le choix des probiotiques n'est pas négligeable. Les produits de haute qualité fabriqués en usine contiennent des souches spécifiques pour les pigeons, qui non seulement prolifèrent dans les intestins mais y restent de façon persistante. En outre, nous pouvons parfois utiliser du yaourt nature et /ou du kéfir. Ces produits laitiers contiennent une grande variété de souches, dont certaines s'établissent dans les pigeons, alors que d'autres sont rapidement éliminées. Ces dernières ne sont pas perdues, cependant, pour autant qu'elles se trouvent dans les intestins, elles aident à la digestion et produisent des substances utiles, et une fois détruites, l'hôte peut utiliser une partie de leur matériel élémentaire. Sans parler du fait qu'elles sont beaucoup plus résistantes à certains antibiotiques que celles qui sont fabriquées en usine.
 
Il est utile de rafraîchir régulièrement la flore intestinale, une ou deux fois par semaine, mais pas en continu. Il est préférable de varier les préparations fabriquées en usine et parfois l'utilisation de yaourt nature ou de kéfir (ou leur flore vivante) offre aussi l'occasion d'un renouveau varié et constant de la flore intestinale.

 

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Empoisonnements

May 22, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents

May 22, 2020

April 29, 2020

Please reload

Rechercher par Tags