Compétition

23 Mar 2019

Compétition (oct 29)
Ad Schaerlaeckens

Trad. M.Maindrelle


 

 Quand j'ai réalisé tout le temps qui s'était écoulé je suis resté pantois. Je me suis secoué comme un chien sortant de l'eau. Cela fait il si longtemps depuis mon voyage aux Olympiades au Japon ? A cette époque j'avais l'âge que mon fils à aujourd'hui. Comme le temps passe vite. J'avais réussis à convaincre mon employeur que j'étais «un éminent colombophile» et j'avais pu me libérer. Je lui avais montré des articles sur mes résultats dans les revues colombophiles quotidiennes. Quotidiennes? A cette époque, le sport colombophile avait sa place dans la société. En fait, il en faisait partie intégrante.

PLUS LOIN


Je me souviens aussi de quelques compagnons de voyage. Tous néerlandais parce qu'à cette époque vous recherchiez la compagnie de compatriotes. En Hollande vous parliez des champions belges et en Belgique des champions néerlandais. Aujourd'hui, les gens parlent de Champions, la nationalité n'est plus pertinente. Aujourd'hui, lors des expositions de pigeons, nous prenons le siège qui est libre, que les autres sièges à la table soient pris par des Néerlandais ou des Belges n'est pas important. Mais honnêtement, parler avec ces compatriotes dans l'avion était presque ennuyeux. Ils se prétendaient tous être des champions. Ils se plaignaient tous de «leur mauvais emplacement» et ils jouaient tous « contre la plus forte compétition». Je dois admettre cependant qu'il y avait une certaine vérité dans ce qu'ils racontaient. Il n'est certainement pas vrai que la concurrence est la même partout et que l'endroit où vous vivez n'a aucune importance.

DIFFÉRENCE


A l'époque nous jouions au niveau des clubs seulement, mais certains clubs étaient beaucoup plus forts que d'autres. Comme ces deux clubs de la ville de Tilburg. Appelons-les club A et club B. Chaque week-end, c'était la même histoire. Le gagnant était un amateur du club A. Quand la course était terminée au Club A, il restait encore beaucoup de prix à gagner dans le club B. Le champion dans le club B aurait été «moyen» dans le club A. C'était une question de qualité seulement parce que les amateurs vivaient très près les uns des autres, donc l'emplacement n'était pas un facteur important. Et croyez-moi, ces différences peuvent être moindres dans le sport colombophile moderne mais elles existent toujours. Pour juger de la qualité d'un pigeon, je dois savoir dans quel club il a été joué.

QUESTION


Il y a quelques années, il y avait cet As pigeon national vitesse KBDB dont le propriétaire vivait près de la frontière française. Son as avait remporté toute une série de premiers prix. Aurait-il également remporté ces prix dans le très fort Groupement appelé «Diamantverbond?» Sans doute pas. Aucun pigeon ne peut remporter une «série de premiers prix» dans ce Groupement, même si les contingents y sont souvent faibles.

PAYS-BAS


Aux Pays-Bas, les règles dans de nombreux clubs sont différentes. Les amateurs de longue distance ont des pigeons qui ne performent pas en vitesse ou en demi-fond. Mais cependant il leur faut entraîner leurs pigeons qui doivent acquérir de l'expérience. Dans certains clubs on peut inscrire des pigeons juste pour l'entraînement et ils ne comptent pas dans la compétition. Dans d'autres clubs, c'est interdit. Dans ces clubs tous les pigeons qui sont enlogés participent au concours. Cela peut conduire à des courses avec un énorme contingent. Avec de nombreux pigeons de fond qui sont incapables de gagner le moindre prix, voire qui ne sont même pas constatés. Pour les joueurs de demi-fond, il est beaucoup plus facile de jouer dans ces clubs que dans d'autres où 50 spécialistes engagent, tous ensemble, 120 pigeons.

Voilà qui est bon à savoir pour les amateurs qui veulent améliorer leur famille. Ils devraient s'adresser aux amateurs qui vivent dans une région où les amateurs se spécialisent.

Donc, si vous voulez des pigeons de fond, vous devriez aller chez des colombophiles qui vivent dans des régions où les amateurs se spécialisent dans la longue distance. Je me souviens de cet amateur étranger qui était déçu car il ne pouvait pas gagner un seul prix avec les pigeons qu'il avait achetés chez un champion néerlandais de demi-fond . Je n'ai pas été surpris. Cet homme était un «champion» en effet. Mais il jouait dans une zone où presque tous les amateurs se concentrent sur les longues distances. Voulez-vous des pigeons de vitesse ? Allez dans des régions où les gens se spécialisent dans ce domaine.

LA PROVINCE DES '6'


Beaucoup d'étrangers ne veulent que des pigeons belges avec une bague qui commence par un '6', donc des pigeons de la province d'Anvers. Ces pigeons seraient-ils donc meilleurs? Hmm. Un sujet délicat !! En ce qui concerne la moyenne distance, certains Hollandais affirment que leurs pigeons sont meilleurs que ceux d'Anvers. Et il faut le dire, sur des concours similaires joués le même jour, leurs pigeons ont de meilleurs résultats que les Belges. Quand je parle de ce sujet (les pigeons néerlandais sont-ils meilleurs aujourd'hui?) avec des amateurs belges certains répondent 'vous avez besoin d'un psy'. D'autres ne le diront pas mais ils le pensent. Il y a aussi des Belges qui ont des doutes.

RÉALISTE


X, un grand 'champion de Vitesse' au 'Diamantverbond', le nom du fort groupement que j'ai mentionné auparavant, est l'un d'entre eux. Savez vous ce qu'il a dit?

"Les pigeons néerlandais de demi-fond sont-ils meilleurs? Cela ne me surprendrai pas car dans notre région (région de Berlaar), nous ne faisons que courir nos meilleurs pigeons que sur les courtes distances. Dirk van Dijck, le seul et unique, est tout à fait d'accord.

"Si des vitessiers comme lui et lui et lui (il mentionnait environ 10 noms) décidaient de participer désormais au demi-fond avec leurs meilleurs pigeons ce serait une révolution qui changerait radicalement le sport colombophile avec de nouveaux noms sous les projecteurs.

GRONDELAARS ET HEREMANS


"Quoi de neuf" je me demande.
- Il y a longtemps déjà Jan Grondelaars a dit: Si vous voulez améliorer votre famille, croisez vos pigeons avec des pigeons de vitesse. Et il a donné l'exemple lui-même. Il a acheté le 'Eenoog' de Hofkens. Ce pigeon avait gagné environ 20 premiers prix sur Quievrain (130 km) Sa descendance a gagné des premiers prix pour Grondelaars à partir de 500 km et au delà.

 

- Dans ses 'jours de gloire' Leo Heremans jouait ses meilleurs pigeons sur Noyon (220 km ). L'"Olympiade 003" fut joué sur 130 km seulement. À quel point certains de ses descendants se débrouillent sur le demi-fond, nous le savons tous.

 

GROUPEMENT ET PROVINCIAL

 

Avec Stan Raeymaeckers, je parlais un jour d'un As pigeon national KBDB. Ce pigeon était censé être le meilleur de Belgique. Stan m'a montré les résultats provinciaux de cette année et cela m'a choqué. Le 1er As National avait été battu par le même pigeon dans CHAQUE course. Comment une telle chose peut-elle être possible? Mis à part le doublage provincial, les deux pigeons avaient été joué dans différents groupements. L'as national avait volé dans un groupement beaucoup plus faible et naturellement il avait obtenu de meilleurs coefficients. Parler de concours équitables est injuste: Quand il y a un concours national avec de forts vents d'Ouest les amateurs de l'extrême Est auront leurs pigeons avant que ceux des Flandres (Ouest) voient le début d'une plume tomber

 

CONTINGENT

 

Encore une chose pour finir: Ne vous laissez pas berner par le nombre de pigeons dans une course. D'un point de vue commercial un vainqueur devant 3000 pigeons est beaucoup plus intéressant qu'un vainqueur devant 300. Mais est-ce un meilleur pigeon? Si ces 3 000 pigeons ont été engagés par 30 colombophiles et que les 300 autres ont été inscrits par 120 amateurs, je préférerais le deuxième c'est à dire le pigeon «pas intéressant» commercialement parlant.

 

Please reload

Posts à l'affiche

Empoisonnements

May 22, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents

May 22, 2020

April 29, 2020

Please reload

Rechercher par Tags