Questions de colombophiles (11 mai)

Questions de colombophiles (11 mai)

Ad Schaerlaeckens

Voici quelques questions posées par des amateurs. J'ai fait de mon mieux pour y répondre correctement et peut-être que certaines d'entre elles sont également intéressantes pour vous. UNE FOIS PAR JOUR ?

"Un ami ne peut pas nourrir les pigeons le matin à cause de son travail. Pourra-t-il encore gagner des prix s'il ne les nourrit qu'une fois par jour ? Réponse : Je pense qu'il est préférable de nourrir deux fois, mais ce n'est certainement pas un "must". Il y a beaucoup de bons colombophiles qui ne nourrissent qu'une fois. G v d Wouwer a bien joué toute sa vie. Le fait qu'il ne se soit fait connaître en dehors de sa propre région que ces dernières années est dû au fait qu'il ne jouait que les vitesses les années précédentes. Et à courte distance vous pouvez oublier la publicité, peu importe si vous êtes bon ou pas. Gaston ne nourrit ses pigeons qu'une fois par jour, le soir. Il ne joue que les femelles, mais serait-ce différent avec des mâles ? Il n'entre même pas dans ses colombiers le matin. Conclusion : Le manque de temps pour nourrir deux fois par jour ne doit pas faire obstacle à la réussite. COMMENT FAIRE ?

"Si vous obscurcissez les jeunes, faut-il qu'il fasse nuit noire dans les colombiers ? L'un dit "vous ne devriez plus pouvoir lire le journal", l'autre dit "les pigeons devraient toujours pouvoir trouver l'abreuvoir". Réponse : Dans le passé, il ne faisait jamais assez sombre dans mon colombier. La moindre fente qui laissait passer la lumière était calfeutrée. Je ne voulais pas prendre de risques. Mais ces dernières années, je suis devenu moins précis, les colombiers sont moins sombres et... j'ai expérimenté : Pas de problème ! Je pense qu'un critère raisonnable est que les pigeons ne bougent plus et qu'on ne les entende plus voler. ENTRAINEMENT DES JEUNES

"On lit tellement de choses différentes sur le fait d'entrainer les jeunes. Qu'en pensez-vous ? " Réponse : Il est normal de penser différemment. Après tout, tout dépend des circonstances, qui sont partout différentes. J'avais l'habitude d'utiliser la "règle des cinq secondes". Lorsque je m'approchais pour libérer les jeunes, ils devaient m'accueillir avec le cou tendu, prêt à sortir dans un bruit assourdissant pour tenir l'air pendant au moins une heure. Au bout de cinq secondes, plus aucun pigeon ne devait être dans le pigeonnier. Les pigeons qui se comportent ainsi n'ont pas besoin de beaucoup d'entraînement. Et vous pouvez commencer à partir d'une dizaine de kilomètres. Mais vous devez agir différemment avec les jeunes qui ne s'entraînent pas du tout au pigeonnier. Avec eux, vous devez faire attention, sinon vous subirez de grosses pertes. Commencez à entrainer à partir de 3 kilomètres, éventuellement avec d'autres pigeons plus âgés, c'est suffisant. Une fois que vous êtes à 10 ou 15 kilomètres et tant les jeunes ne rentrent pas assez vite à la maison, n'allez pas plus loin et relâchez-les au même endroit la prochaine fois. Ce que j'entends par "ne pas rentrer assez vite..." ? C'est simple : Quand vous êtes à la maison avant les pigeons. LECTURE

"La lecture d'articles colombophiles est-elle utile car les champions agissent tous différemment et les vétérinaires se contredisent ? Lisez vous vous-même beaucoup et quoi ? " Réponse : Le sport colombophile évolue aussi et pour ne pas prendre de retard, il faut lire. Penser que vous "savez" tout conduit à un déclin. Sinon, pourquoi de nombreux bons joueurs lisent-ils mes articles ? Moi-même, je lis de manière plus sélective qu'auparavant. Il fut un temps où je dévorais chaque page de chaque "magazine colombophile" avec l'intention de m'améliorer. Mais cette époque est révolue. Aujourd'hui, je ne lis que très peu de reportages. Ce que je fais maintenant si j'en trouve un, c'est de regarder d'abord les résultats de l'homme. Ils sont souvent si pauvres que je n'ai pas besoin de savoir comment il joue ses pigeons. Les Vainqueurs Nationaux en concours de longue distance reçoivent beaucoup d'attention. Même s'ils sont des gagnants chanceux. Je ne suis pas intéressé par un vainqueur s'il est c'est un mauvais joueur avec des résultats globalement médiocres. Les amateurs qui obtiennent des résultats fantastiques sont souvent ignorés. Sauf s'ils prévoient de faire une vente aux enchères. MALADIE DES JEUNES OISEAUX "Comment prévenir l'Adeno/coli et quel est le meilleur médicament pour soigner les pigeons? Réponse : Dommage, mais vous ne pouvez pas du tout prévenir la maladie dite des jeunes oiseaux. Le vinaigre de cidre de pomme n'aide pas, bien qu'il soit revendiqué depuis longtemps. J'entends encore P v d Merwe dire qu'il n'a jamais autant souffert d'Adeno que l'année où il a ajouté du vinaigre de cidre à l'eau de boisson. La plupart des vétérinaires spécialisés disposent aujourd'hui d'excellents médicaments pour neutraliser les colibacilles. Vous devriez voir l'effet en un ou deux jours, sinon vous pouvez arrêter en toute sécurité. Parce que vous avez un problème différent de celui de l'Adeno. AUTRE PROBLÈME

Récemment, dans ma région, plusieurs colombophiles ont dû s'occuper de pigeonneaux malades. Le vétérinaire a prescrit des médicaments contre l'Adeno / coli, mais les pigeons ont continué à tomber malade et même à mourir. Je n'ai pas été surpris, il se passait autre chose là-bas. Les pigeons ne buvaient pas et dans le cas de l'Adeno Coli, ils boivent beaucoup. Ce n'était pas non plus le Rotavirus. Alors les pigeons mourraient. Un autre vétérinaire n'a pas donné de "remède contre les colibacilles", mais de l'amoxicilline. Après un jour, les oiseaux se sont améliorés. Vous devez savoir que "maladie des jeunes oiseaux" ne signifie pas toujours Adeno/Coli. La meilleure chose à faire pour tester ce qui ne va vraiment pas est bien sûr de mettre immédiatement un pigeon mort dans le congélateur et de l'envoyer au laboratoire, mais le problème est que l'on perd un temps précieux. PIGEONS DE VITESSE

Il y a un sujet sur lequel nous ne sommes pas d'accord. Les bons pigeons de vitesse peuvent-ils également faire face aux longues distances ?

Réponse :

Je pense, mais j'aime donner mon avis pour en avoir un meilleur ; certains le font et d'autres non. Je préfère ne pas citer de noms, mais il y a des exemples de joueurs de courte distance qui ont des pigeons qui peuvent facilement gérer des distances allant jusqu'à 600 km et d'autres pour qui 300 km, c'est déjà trop. Les pigeons au corps flexible, au plumage doux et aux dernières rémiges particulièrement souples sont généralement des pigeons qui peuvent gérer des courses de 500 kilomètres ou plus. Les pigeons aux plumes rigident qui se cassent facilement peuvent être bons pour la vitesse, mais seulement pour la vitesse.Croyez-le ou non, si quelqu'un ouvre l'aile d'un tel pigeon de vitesse, je pense que je peux déjà entendre si ce pigeon peut supporter 500 kilomètres.

Bien que vous, cher lecteur, soyez bien sûr libre d'en rire.

Ad Schaelaeckens

Posts à l'affiche
Posts Récents
Rechercher par Tags
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
Logo Aviator's Loft - Racing pigeons - Pigeons voyageurs - Colombophilie - Beyers - Alimentation pigeons voyageurs - Racing pigeons food
PIR3 logiciel de Gestion de colombier
PIGEN pigeon genetique
mapp.jpg