Remarques remarquables (10 oct)

Remarques remarquables (10 oct)

Ad Schaerlaeckens

Trad. M.Maindrelle

Les amateurs expérimentés ne réalisent pas toujours à quel point ce sport peut être difficile pour les novices. J'ai écris un jour. «Si quelqu'un m'achète huit pigeons et qu'il les a toujours tous les huit au bout de 3 ans, ce n'est pas un Champion et il ne le deviendra jamais. Quand un amateur m'a demandé ce que j'avais voulu dire, j'ai été surpris. N'était-ce pas clair? Puis j'ai réalisé que cet homme était nouveau dans le sport. Je lui ai expliqué que les vrais bons pigeons sont très rares et que personne n'arrive à élever même un bon pigeon tous les 10 ce qui a éclairé sa lanterne. Ensuite, j'ai réalisé que j'avais également en mémoire les remarques d'autres amateurs. Elles sont si vraies. VAN DER WEGEN

Van der Wegen est l'un des meilleurs champions néerlandais de grand fond de tous les temps. Pendant des décennies, ses veufs écaillés foncés ont dominé les nationaux. Regardez les pedigrees de nombreux bons pigeons de grand fond actuel et il y a une grande chance que le nom d'Anton v d Wegen y figure. Par le passé, dans ma région, vous étiez quelqu'un d'exceptionnel quand vous n'étiez pas colombophile. J'avais participé à un séminaire avec Van der Wegen.Blog Aviator's Loft : http://www.aviators-loft.com/blog . Des centaines de traductions à lire gratuitement.

Un amateur dans le public lui a posé une question délicate. Si l'on pouvait vraiment parler de «souche v d Wegen » était le sujet de la question. Apparemment, il savait que V d Wegen, lui aussi, importait des pigeons de temps en temps. Mais Anton est resté calme. «Est-ce que tu bois du café?» demanda-t-il en retour. L'homme hocha la tête. «Et tu ajoutes du lait?» fut la prochaine question d'Anton. C'était un fait en effet. Et qu'est-ce que tu bois alors? demanda V d Wegen. Les amateurs du public sourirent. HERBOTS

«Pour moi, les résultats régionaux ne comptent pas, seuls les résultats nationaux importent», disait un homme alors que l'on parlait pigeons chez Herbots. "Vous avez tort", a déclaré Herbots senior. «Dans certaines courses, les résultats régionaux sont plus importants pour moi que les résultats provinciaux. Et les résultats provinciaux peuvent signifier plus que des résultats nationaux. » Il est peut-être clair que Herbots voulait parler de l'importance de l'emplacement et de l'influence du vent. Avec les vents d'ouest, les amateurs de l'ouest n'ont aucune chance. Avec les vents de l'Est, c'est l'inverse et les joueurs de l'Est sont défavorisés et dans ce cas il peut arriver qu'un 50e prix d'un amateur qui vit à l'Est a fait mieux qu'un vainqueur NATIONAL qui vit à l'Ouest. C'est le cas lorsqu'il y avait un fort vent d'Est. Malheureusement, beaucoup trop d'amateurs, en particulier les acheteurs ne sont pas encore conscients de cela. DE BRUIJN

Frans van Roey, âgé de 81 ans, avait acheté 2 bons pour des pigeonneaux de chez De Bruijn. Quand Frans était allé chercher les pigeons chez De Bruijn ce dernier en avait placé plusieurs dans un panier et il laissa Frans choisir. Frans aimait beaucoup un des pigeons. Alors De Bruijn lui a dit: «Je vous conseille de prendre également le frère de nid. Il arrive rarement que deux jeunes du même nid soient tous les deux bons voyageurs mais si vous prenez les deux vous aurez le mauvais mais aussi le bon. «Cela arrive rarement», a déclaré De Bruijn. C'est vrai, en effet, mais ça arrive! Et si vous avez la chance d'avoir deux frères ou sœurs de nid, les chances sont bonnes qu'ils soient également de bons reproducteurs. Prenez mon 145 (Ace Four) et sa soeur de nid la 144 (Supertje). Ils furent 1er et 2e As provinciaux pigeonneaux avec une moyenne de contingent de 11.000 jeunes. En tant que reproducteurs le 145 et sa soeur de nid furent incomparables. CONTROVERSÉ

Entraîner les pigeonneaux entre les concours est un sujet très controversé aujourd'hui. De Bruijn, mentionné auparavant, n'y croit pas. Pendant longtemps il a entraîné ses jeunes tous les jours. Cependant cela n'a pas fait de lui un meilleur joueur de pigeonneaux. Le jeune Roger Thijs est un autre amateur couronné de succès. Il ne pense même plus à aller sur la route avec le trafic routier dense d'aujourd'hui. D'autres amateurs qui jouent bien avec les jeunes sont ,entre autre, J V d Putten, Henri Van Doorn, Falco Ebben, Jelle Roziers, Dirk Donckers. Ils n'ont jamais gardé le secret qu'ils entraînent leurs pigeons autant que possible. «Pourquoi tout ce travail si nous n'y si nous croyions pas?» déclarent-ils à l'unanimité. Qui a raison et qui a tort? Hmm. C'est la question à un million de dollars. Mon avis? Je crois qu'aller sur la route avec de jeunes pigeons ne pose aucun problème, à condition qu'ils soient en bonne santé. Quand ils ne sont pas en bonne forme, vous aggraverez leur condition encore plus en les entraînant. VAN DE WOUWER ET VERBREE

Gaston v d Wouwer n'est pas optimiste quant à l'avenir de ce sport. C'est la jeune génération, les jeunes professionnels, les colombophiles dans la trentaine et la quarantaine qui mettent en péril le sport colombophile »dit-il. Ces amateurs qui sont pleins d'énergie et qui sont intelligents s'investissent eux-mêmes du matin au soir auprès de leurs pigeons. Ils enlogent une armée et leurs résultats sont écrasants. Le résultat est que les amateurs de 60 à 70 ans (la majorité!) ne sont plus compétitifs, peuvent baisser les bras et abandonner la colombophilie. Co Verbree affirme «Notre plus grand ennemi est notre âge». DAEMS ET HEBBERECHTS

Une fois, alors que je rendais visite au colombier de feu Emiel Daems, il m'a demandé si je voulais voir ses meilleurs voyageurs. Bien sûr que je voulais les voir. Et aussi ses meilleurs reproducteurs si possible. Emiel: 'Hmmm. Mes meilleurs reproducteurs? Je vais vous dire une chose: si vos reproducteurs préférés produisent vos meilleurs jeunes, votre avenir ne semble pas bon.Blog Aviator's Loft : http://www.aviators-loft.com/blog . Des centaines de traductions à lire gratuitement.

Ce qu'il voulait dire, c'est que les bons pigeons sont souvent élevés à partir de pigeons auxquels vous ne vous attendiez pas. Ce sont des surprises. Une fois, j'ai demandé à Chris Hebberecht quel était son meilleur couple reproducteur. «Je n'ai pas de meilleur couple reproducteur ». a réagi Chris en ajoutant:« Je ne crois pas aux couples qui donnent uniquement des bons jeunes et je n'ai jamais eu de tels pigeons. » Cela m'a rappelé le Klak.

KLAK

Quand les amateurs veulent acheter des pigeons, ils les veulent naturellement issus des meilleurs. Du meilleur «implique» souvent plus cher. Mais à la surprise de beaucoup, ce n'était pas le cas chez le Klak. Il facturait UN Seul et même tarif pour tous ses jeunes, quelle que soit l'origine. Klak «Pourquoi facturer des prix différents? Si vous avez une bonne famille les yearlings peuvent produire des jeunes qui sont aussi bons ou même meilleurs que ceux de «vieux éleveurs éprouvés». Cela me rappelle tous ces champions qui changent les accouplements encore et encore. Parce qu'il arrive rarement qu'un couple donne plus qu'un vrai bon pigeon», prétendent-ils. J'ai moi-même l'opinion que plus un couple est resté ensemble, plus la qualité de leurs jeunes est médiocre. Donc, il vaut mieux changer les accouplements, encore et encore.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Rechercher par Tags
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
Logo Aviator's Loft - Racing pigeons - Pigeons voyageurs - Colombophilie - Beyers - Alimentation pigeons voyageurs - Racing pigeons food
PIR3 logiciel de Gestion de colombier
PIGEN pigeon genetique
mapp.jpg