Que sont les immunostimulants?

Que sont les immunostimulants?

Dr Gordon Chalmers

trad. M.Maindrelle

Le système immunitaire est l'une des plus importantes fonctions du corps. Il détermine l'état de santé et la performance.

Les immunostimulants sont des composés chimiques qui aident à renforcer le système immunitaire en activant les cellules blanches, ce qui peut rendre les animaux plus résistants aux infections dues à divers agents infectieux. Parmi ces composés chimiques on retrouve notamment les vitamines, les oligo-éléments, les acides gras, les glucanes. les levures et d'autres comme la lactoferrine, la chitine (qui constitue le squelette externe dur des créatures comme les homards et les crabes), le levamisole, les probiotiques etc.

La vaccination est probablement la meilleure méthode d'immunostimulation spécifique. Il semble que les immunostimulants les plus prometteurs et les plus puissants soient les bêta-glucanes, car ils ont une structure chimique bien définie et un mode d'action sur le système immunitaire. En outre, ces composés sont non toxiques, ils activent le système immunitaire par le même mécanisme de base chez tous les groupes d'animaux, des invertébrés les plus simples jusqu'aux humains. Les bêta-glucanes se trouvent naturellement dans le son des graminées telles que les céréales couramment utilisées dans au colombier. Le son d'orge contient 7% de bêta-glucanes, l'avoine 0,99% , le seigle 2% et le blé 1%. Notez que ces concentration sont dans la fibre, pas dans la coque qui peut être enlevée avec les doigts.

Cependant, la plus riche source concentrée de bêta-glucanes se trouve dans les parois cellulaire de la levure de bière (Saccharomyces cervisiae). Comme les colombophiles utilisent la levure de bière depuis des décennies, il n'est pas nécessaire d'acheter les sources commerciales beaucoup plus coûteuses de bêta-glucanes. Indépendamment de la source, cependant, tous les bêta-glucanes sont des hydrates de carbone formés par une chaîne d'unités de glucose. Lorsqu'ils sont pris par voie orale, ils sont ensuite absorbés dans le corps à travers les intestins.

Les bêta-glucanes se lient spécifiquement à un site récepteur à la surface de certaines cellules inflammatoires (cellules de défense) appelées macrophages (macro = grand; phage = manger, par conséquent, les macrophages sont volumineux, engloutissent, détruisent et digèrent les éléments étrangers comme les bactéries) . Ces cellules inflammatoires jouent un rôle essentiel et crucial dans l'initiation et le maintien de la réponse immunitaire.

Du point de vue de l'évolution, les macrophages sont les plus connus et les mieux conservés des systèmes immunocompétents. Pour fonctionner dans une capacité immunitaire, les macrophages doivent passer par une phase d'activation qui implique certains changements physiques mais aussi et surtout une séquence complète de changements métaboliques ou internes. L'activation peut être déclenchée par une variété de stimuli différents, tels que des endotoxines, des bactéries, des virus ou des produits chimiques.

Les bêta-glucanes ne sont pas seulement efficaces par voie orale, ils sont également complètement non toxiques et sûrs, mais ils sont l'un des stimulants les plus puissants de la réponse immunitaire connue.

Le site récepteur des hémoglobines sur les macrophages a été retenu pendant l'évolution et se retrouve dans tous les groupes d'animaux, des invertébrés aux humains. Il y a maintenant des preuves pour montrer que, du point de vue de l'évolution, le glucane est l'activateur de macrophages le plus largement et le plus communément observé dans la nature. Lorsque le site du récepteur est engagé par les bêta-glucanes, ces cellules inflammatoires deviennent plus actives dans l'engloutissement, la destruction et la digestion des bactéries et, en même temps,elles sécrètent des substances qui stimulent la formation de nouvelles cellules blanches sanguines.

Chez les animaux qui ont des mécanismes immunitaires spécifiques (poissons et animaux supérieurs sur l'échelle évolutive), outre les défenses non spécifiques, les cellules inflammatoires activées produisent des substances appelées cytokines qui, à leur tour, activent également des cellules productrices d'anticorps. Pour cette raison, les bêta-glucanes améliorent l'efficacité des vaccins. En raison du mode d'action fondamental des bêta-glucanes, les produits de cette catégorie affectent un certain nombre de processus biologiques différents, notamment la résistance à la maladie, mais aussi la croissance, la cicatrisation, la réparation des cellules endommagées par la lumière ultraviolette. l'arthrite, etc. Les bêta-glucanes sont actifs non seulement lorsqu'ils sont injectés, mais aussi lorsqu'ils sont administrés dans l'alimentation.

Pour augmenter les chances de succès des vaccinations, nous devrions fournir un mélange de vitamines et de boosters immunitaires avant, pendant et après les vaccinations. Les bêta-glucanes administrés en même temps que les vaccinations varient le niveau de protection fourni par le vaccin et prolongent sa période d'efficacité.

Dr Gordon Chalmers

Remarque

La levure de bière - qu'elle soit vivante ou morte - est un stimulant immunitaire naturel très utile et bon marché, mais pendant le traitement antibiotique, nous ne devons pas fournir de levure vivante aux pigeons, car les organismes de levure inoffensifs peuvent alors proliférer (principalement dans le jabot) et attaquer le corps. Si nécessaire, la prolifération fongique peut être limitée en administrant de la nystatine. Dosage: 50 000-100 000 unités par pigeon, une fois par jour. Une fois les symptômes disparus, le traitement doit encore être poursuivi pendant trois jours.

La levure de bière est très riche en membres du groupe vitamine B et en substances nécessaires à l'anabolisme protéique. Ceci la rend particulièrement bénéfique pendant l'élevage et la récupération, car il aide le métabolisme du corps dans un certain nombre de points. Nous pouvons également l'utiliser comme traitement complémentaire pour les maladies causant des symptômes neurologiques (paramyxovirus, empoisonnements). Cependant, parce que la levure contient de la vitamine B, elle ne doit pas être utilisé au cours du traitement avec l'amprolium ni directement après. L'amprolium détruit les coccidies en excluant la vitamine B dont ces parasites ont besoin pour survivre. Nous commettons donc une erreur si nous donnons de la levure de pigeon et / ou un mélange comprenant de la vitamine B pendant ou immédiatement après un traitement avec de l'amprolium, car cela diminue ou annule son effet sur les coccidies. Astuce: Nous devrions donner des immunostimulants aux pigeons lorsqu'ils sont stressés. Les stimulants sont utiles également pendant les saisons de reproduction et de course. Astuce: Les traitements antibiotiques doivent être accompagnés de boosters immunitaires. Après le traitement, nous devrions administrer des probiotiques à la colonie.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Rechercher par Tags
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
Logo Aviator's Loft - Racing pigeons - Pigeons voyageurs - Colombophilie - Beyers - Alimentation pigeons voyageurs - Racing pigeons food
PIR3 logiciel de Gestion de colombier
PIGEN pigeon genetique
mapp.jpg