Position du Colombier et davantage...

Position du Colombier et davantage...

Ad Schaerlaeckens

Trad. M.Maindrelle

Maintenant que les meilleures lignées sont largement répandues dans le monde colombophile, la principale préoccupation de nombreux amateurs n'est pas la qualité des pigeons (de nos jours, tout le monde a de la qualité ), mais la forme! Et quand la forme est bonne le seul problème qui peut vous empêcher d'atteindre de bons résultats est la position de votre colombier. Votre position est avant tout déterminée par "la masse" et le vent. La "masse" n'est pas un problème insurmontable pour les pigeons vraiment bons, ils peuvent s'en détacher; mais contre un vent défavorable, même les meilleurs pigeons livrent un combat inégal. Cela s'applique aux courses de vitesse et de fond, quelque chose dont les amateurs qui vivent à l'extrême ouest ou à l'est de leur groupement sont très conscients. Maintenant que ce ne sont plus les minutes qui comptent mais les secondes, même sur des courses de longue distance, qui parfois se terminent en à peine une demi-heure, la position du colombier devient de plus en plus importante. En regardant la météo, vous pouvez parfois dire, même avant l'enlogement qui seront les perdants et "qui fera le plein de prix". - Des compétitions équitables pour tous?

- Des courses dans lesquelles les pigeons des points avants aux points arrières et dans la dernière du côté ouest au côté est auraient des chances égales? Il n'y en a pratiquement aucune! Heureusement pour le sport, nous vivons dans des pays où rien n'est aussi changeant que le temps, et donc Dame Chance sourit à un colombophile un jour et à un autre le lendemain.

LA MASSE Prenez la Belgique. Pourquoi les amateurs d'Anvers et du Brabant prennent part au concours de Bourges National tous ensemble en masse? Parce que d'habitude ils obtiennent de meilleurs résultats sur cette course. Les amateurs Flamands et ceux du Limbourg sont moins enthousiastes, car ils estiment qu'ils ont moins de chance dans cette course, ce qui crée un cercle vicieux. Dans le centre de la Belgique, les amateurs enlogent un nombre énorme de paniers, et cette masse influe sur le retour des pigeons, puisqu'ils sont des animaux grégaires, et, finalement, sur le résultat final. Moins il sera grégaire ( volant en groupe ), meilleur sera le pigeon. Supposons qu'à Paris 10.000 pigeons du Limbourg soient libérés, ainsi que 200 de Flandre occidentale, supposons qu'il n'y ait pas de vent et qu'ils volent dans une compétition combinée. Je crains que pas un seul pigeon flamand n'apparaisse dans la liste des résultats. Immédiatement après que les pigeons soient libérés, les pigeons flamands auraient à se détacher du groupe immense qui se précipite vers le Limbourg, mais vont-ils faire cela? Je ne le crois pas un instant, j'ai vu trop de lâchers pour cela. Au début, ils s'envolent vers le nord ensemble, puis leurs routes vont commencer à diverger, les meilleurs et les plus sains sont les premiers à quitter le groupe, et le plus tôt ils se détachent, moins de courbe ils auront à faire et plus tôt ils se classeront sur le résultat. Et vice versa, bien sûr, plus ils restent avec le groupe auquel ils n'appartiennent pas, plus longue sera leur courbe et plus leur place rétrogradera sur la liste des résultats. Tout du moins s'ils arrivent à figurer sur cette liste.... LE VENT Le vent a plus d'influence lorsque la vitesse est plus élevée! Quand le vent est au nord-est ou même à l'est, alors vous pouvez encore avoir de bons résultats sur le côté est, mais attention quand le vent vient un peu du sud car cela augmente la vitesse. Dans ce cas le côté EST n'aura pas de bons résultats du tout. Pour le reste, sur les concours de courtes distances, on a souvent l'avantage aux points arrières, et quand les distances sont plus longues alors l'avantage va aux colombiers des points avants. Les colombiers aux points arrières bénéficient également d'un mauvais départ. Lorsque les pigeons continuent de survoler la zone de lâcher pendant un certain temps ceci ne sera pas pris en compte dans les calculs de vitesse; donc ils font une plus grande vitesse dans la réalité que celle qui est calculée,ce qui a pour effet que les points avants « n'ont pas un calcul avec suffisamment de temps ». En outre, les pigeons ne sont pas des faisceaux laser. Sur le chemin du retour ils vont, aussi peu que cela puisse être, s'écarter de la route directe. Et ils contourneront les montagnes et les collines, et passeront à travers les vallons et les vallées. Les calculs de vitesse sont toutefois fondés sur une ligne droite, les pigeons volent donc une nouvelle fois plus rapidement que la vitesse calculée ce qui est à l'avantage des colombiers du point arrière une fois de plus. Lorsque les pigeons des points arrières ET des points avants dévient tous de la route directe ensemble, et quand ils arrivent tous du même côté les colombiers des points avants perdent à nouveau en raison d'une plus grande courbure.

ET DAVANTAGE Après avoir lu ce qui précède, vous pourriez vous demander comment les colombiers des points avants seront en mesure de gagner un prix. Eh bien, les points avants ont des avantages eux aussi, surtout dans les courses difficiles, lorsque les distances sont plus longues et que les pigeons ont un vent de face. - La fatigue est un facteur. Aucun athlète ne court le 1.000 mètres en moyenne plus vite que le 100 mètres. Aucun patineur ne patinera la même vitesse moyenne sur 5 km ou sur 500 mètres. - En outre, le vent se renforce presque toujours au cours de la journée. Cela donne l'avantage aux points arrières avec un vent arrière, et une pénalité avec un vent de face. - Les pigeons des points arrières peuvent encore se faire prendre par mauvais temps alors que les pigeons des points avants sont déjà au chaud au colombier. J'ai eu la chance de gagner le national d'Orléans (secteur) à plusieurs reprises. Une fois, avec une vitesse élevée et certains ont été très méprisant à ce sujet. N'avais pas toujours prétendu qu'avec des vitesses élevées, vous aviez un désavantage aux points avants ? Et mes colombiers étaient au point avant.. Mais cette course fut différente. C'était l'un de ces rares jours où le vent se ralentit pendant la journée. Bien qu'il n'y avait pas beaucoup de vent ici, la vitesse élevée indiquait qu'il devait y avoir eu beaucoup de vent en France. Plus près de nous, les pigeons avaient plus ou moins ralenti, ils ne pouvaient pas maintenir la vitesse des premières heures, ceci au bénéfice des colombiers aux points avants, et donc pour moi, mes pigeons et pour les autres amateurs dans ma région.

BOURGES 2011 La GRANDE course en Belgique est le national de Bourges, le dernier week-end de mai. En 2011, le temps était excellent, mais quelque chose n'allait pas en faire un concours juste. Les pigeons ont été lâchés avec un vent de bec, mais les 200 derniers kilomètres le vent était au sud-ouest et croissant comme la météo de la veille. Avant la course, j'ai dit à mes amis colombophiles que les premiers seraient constatés aux plus grandes distances (la zone de Turnhout). Ils étaient d'accord. Et j'ai même osé mentionner les noms de mes favoris: Jan van Oeckel et Rik Hermans. J'ai osé faire ce pronostic pour les raisons suivantes: - Leur localisation. - La qualité de leurs pigeons et ... - Le fait que leurs pigeons avaient montré dans les courses précédentes qu'ils étaient en super forme.

Puis Bourges est venu, de nombreux amateurs de la Flandre, comme Vandenabeele, n'avaient pas engagé de pigeons et ... tous les premiers prix furent remportés dans la région de Turnhout en effet. Tout au nord,et à la plus grande distance. Et croyez-le ou pas ... Les lauréats nationaux ont été: Van Oeckel et Hermans. Ce jour-là, nous avons vu la même chose en Hollande. Braad de Joode détruisit la course dans sa province. Il jouait à la plus grande distance! . Dans la province de Hollande du Sud à la fois Verkerk et de Bruyn (à présent voisins) jouent à la plus grande distance. Ils ont gagné les 5 premiers prix! QUALITÉ Savez-vous ce qui, à mon avis, affecte également les résultats d'une course. La Qualité! Certaines zones ont juste de meilleurs pigeons, et je suis convaincu que ceux-ci jouent comme des aimant dont "bénéficient' les pigeons de moindre qualité de ces zones. Que mieux jouer dans certaines zones a à voir avec la qualité est prouvé par les résultats qui changent constamment d'une région à l'autre. Actuellement, d'autres lieux dominent par rapport à ceux d'il y a 20 ans. Par exemple, les amateurs regardent étonnés la position dominante des endroits comme Sint Willebrord et Dordrecht aux Pays-Bas, et les régions de Kessel et Putte en Belgique. Négligemment, le facteur de qualité n'est tout simplement pas pris en compte, mais la qualité est généralement la dernière chose à laquelle pensent les colombophiles quand ils ne jouent pas très bien... et que les autres si.

SECTEURS Pour gagner dans le sport colombophile, tout doit aller bien. Vous devez avoir des pigeons de qualité, ils doivent être en forme ... et ils doivent «être là» le jour J. En Hollande, dans les courses de 450 à 700 kilomètres, ils essaient d'égaliser les chances un peu plus en jouant par secteurs, de sorte que les pigeons qui n'auraient même pas été mentionnés sur le palmarès dans un grand concours national peuvent encore gagner un prix. Ce qui est bon, car le "mouvement d'horlogerie du sport colombophile" durera plus longtemps si le plus de personnes possibles sont à même de remporter des prix. En Belgique, ils ont réalisé ceci également et de nos jours ils jouent les « Nationaux » en zones, de sorte que colombophiles de l'arrondissement de Liège ne sont pas obligés de jouer contre le côté ouest de la Belgique, mais en parallèle il y a encore une liste des résultats combinés. La colombophilie est vraiment un sport de village, mais le temps où chaque village avait ses propres clubs, avec de bonnes compétitions, est révolu et ne reviendra jamais. CONCOURS ONE-LOFT Ce qui précède explique également en partie la popularité croissante dans le monde entier des courses one-loft Dans ces courses la qualité et la forme sont tous importants mais le facteur de la position du colombier est absent puisque tous reviennent au même colombier. En outre, tous les pigeons obtiennent les mêmes soins. Aux Etats-Unis et à l'heure actuelle aussi en Chine, il y a même des amateurs qui n'élèvent des pigeonneaux que pour prendre part à ce type de concours. Quelques amateurs chinois n'ont même pas eux-mêmes de pigeons ou de colombier. Ils achètent des pigeons en Europe qui vont directement dans le One-loft d'un organisateur. Là, ils vont vivre ensemble avec des milliers d'autres pigeons, pour faire leur marque plus tard.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Rechercher par Tags
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
Logo Aviator's Loft - Racing pigeons - Pigeons voyageurs - Colombophilie - Beyers - Alimentation pigeons voyageurs - Racing pigeons food
PIR3 logiciel de Gestion de colombier
PIGEN pigeon genetique
mapp.jpg