Antibiotiques et Probiotiques

23 Jan 2019

Antibiotiques et Probiotiques

Dr Zolt Talaber

trad. M.Maindrelle

 

 

 Un usage trop fréquent des antibiotiques a des effets plus nocifs qu'utiles. Il n'est pas exagéré de dire que, de nos jours, les médicaments sont tellement galvaudés que nous traitons les pigeons en les sortant de leurs indications, réduisant ainsi leur efficacité.


Bien sûr, la diminution drastique des antibiotiques n'est pas en soi suffisante pour garantir le succès, mais il est certain que le corps est ainsi lui-même débarrassé d'un fardeau inutile.


Certains colombophiles sont sages dans leur choix d'antibiotiques. Quand je leur demande, il me disent qu'ils utilisent une combinaison de tylosine chlortétracycline et doxycycline. La tylosine et les tétracyclines se renforcent mutuellement, et ne sont pas toxiques pour le corps. Cette combinaison est très efficace contre les bactéries qui causent les maladies respiratoires (les cocci, des mycoplasmes, les chlamydias), et moins efficace contre les salmonelles et E. coli, mais ces derniers peuvent être tenus en échec avec des doses régulières de probiotiques.


Bien qu'en général, un traitement préventif par des antibiotiques devrait durer au moins trois jours, il peut y avoir des exceptions. Tout d'abord si l'antibiotique utilisé est une combinaison de trois molécules ceci réduit considérablement le risque de résistance. Ensuite si les pigeons reçoivent des probiotiques directement après ceci diminue encore plus le danger. Dans ces conditions, une cure d'antibiotiques qui ne dure que deux jours, si elle n'est pas tout à fait acceptable en termes médicaux, est en tout cas moins inquiétante.

Ces antibiotiques sont une charge relativement faible sur l'organisme. (Qu'ils n'en sont pas moins une charge est démontrée par le fait que leur utilisation hebdomadaire ( ce qui est trop fréquent ) peut laisser des marques avec des résultats moindres en concours.) En outre, ces sont des antibiotiques qui, d'après nos tests, sont moins préjudiciables sur la flore intestinale et les bactéries des probiotiques. Il n'est pas nécessaire de prouver les avantages d'un traitement antibiotique capable de détruire les agents pathogènes tout en permettant à la flore intestinale utile de survivre sans interruption!


Regardons un peu plus en détail. Comme je l'ai décrit dans mon livre nous avons, en Hongrie, effectué pour un certain nombre d'antibiotiques différents des tests pour savoir à quel niveau (voire même à un niveau 0 ) les antibiotiques endommageaient notamment les bonnes bactéries intestinales ou les bactéries issues des probiotiques. Dans le tableau en fin de page, on présente le résumé des résultats de ces tests pour certains antibiotiques. (Aux fins de l'illustration, le tableau présente des données basées sur nos propres séries de tests. Naturellement, ces essais doivent toujours être menés avec les pigeons et les probiotiques naturels et artificiels qui sont disponibles sur place).

 

Nous pouvons voir sur ce tableau que la Chlortétracycline et la Doxycycline représentent une charge relativement faible sur la flore intestinale, tandis que la Tylosine n'a guère d'effet préjudiciable du tout. Plus ou moins la même chose peut être dit de leurs effets sur les probiotiques. C'est-à-dire que lorsqu'on utilise ces antibiotiques, la flore intestinale reste en grande partie intacte et opérationnelle, ce qui est un avantage énorme pour le conditionnement physique et la performance des pigeons. Il est clair que si quelqu'un choisit la Gentamicine ou la Colistine, cela se traduira par une flore intestinale très différente, et les résultats des courses très différents.


Nous savons que ce qui n'avance pas recule, et ainsi nous pouvons essayer de peaufiner cette excellente technique. On ne peut s'en tenir à cette formule éprouvée et testée de trio d'antibiotiques, il faut aussi chercher des probiotiques et des yaourts qui contiennent des bactéries qui sont absolument insensibles à ces antibiotiques. Ou bien nous pouvons faire le contraire, et choisir des antibiotiques qui s'alignent sur la résistance testée des probiotiques (et/ou du yaourt), des bactéries qui ont fait leurs preuves. Naturellement, nous devons toujours veiller à ce que l'antibiotique choisi n'a aucun autre effet indésirable sur le système (par exemple le foie).


Nous devons préférentiellement trouver un antibiotique qui est toléré par les bactéries du yaourt ou les probiotiques fabriqués en usine. S'il existe une combinaison d'antibiotique-probiotique, contrairement à l'habituelle méthode, nous n'aurons pas à attendre la fin du traitement antibiotique pour donner du yaourt (ou des probiotiques). Ceux-ci peuvent être donnés dès le premier moment, gardant ainsi la flore intestinale active et donc une digestion normale peut être maintenue pendant tout le traitement antibiotique, ce qui en soi est une victoire.

 

Avec ce petit tour dans notre sac, la flore intestinale active du pigeon peut être sauvée et nous aurons alors un pigeon tout à fait sain en nos mains. Il n'est pas nécessaire d'expliquer pourquoi ceci est particulièrement important dans le cas des courses de pigeons!


Ceci étant même lorsque les traitements antibiotiques ne sont pas préjudiciables, il ne faut pas les utiliser plus souvent que nécessaire.

 

 


 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Empoisonnements

May 22, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents

May 22, 2020

April 29, 2020

Please reload

Rechercher par Tags